Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Social

Maltraitance des personnes âgées : les principaux acteurs se mobilisent


Vendredi 15 juin 2012, Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées : pour cette 7ème journée, ALMA, HABEO, le Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CNIDFF) et les petits frères des Pauvres se mobilisent en soulignant cette année les liens qui existent entre la vulnérabilité et le déni de citoyenneté.


La maltraitance touche plus particulièrement les personnes vulnérables, isolées et principalement les femmes qui représentent en France 59% des plus de 65 ans.

Si les actes de maltraitance se caractérisent par l’abus de faiblesse, l’atteinte à l’intégrité corporelle, psychique, à la liberté ou la sécurité financière des personnes, ils recouvrent aussi le fait d’être privé « de fait » de ses droits de citoyen en raison de sa vulnérabilité.

La vieillesse, les situations de handicap, le besoin d’une assistance humaine pour la vie quotidienne deviennent trop souvent des entraves à l’exercice de la citoyenneté...

« La Liberté de décider, l’Égalité face à l’accès aux droits et à la vie sociale, la Fraternité, conditions indispensables du vivre ensemble, sont des valeurs qui doivent être incarnées et vécues concrètement par chaque citoyen, quel que soit son âge ou ses capacités » réclament les acteurs de cette action dans leur communiqué commun.

Et d’ajouter : « la maltraitance doit être combattue à chaque instant. C’est avec la mobilisation de tous, familles, entourage, associations, pouvoirs publics et personnes concernées elles-mêmes, qu’il sera possible d’agir avec efficacité contre ces abus que notre société ne peut tolérer. Devant ces violences ou négligences, chacun est concerné. Chacun peut être un jour témoin, victime, ou auteur involontaire ».

Prendre conscience, savoir identifier ce que sont les situations de maltraitance constitue la première étape pour les éviter et pouvoir les signaler.

Les acteurs centraux de la lutte contre la maltraitance se mobilisent afin d’apporter un soutien aux personnes, qu’elles soient victimes, témoins ou acteurs involontaires :

ALMA (allo maltraitance) est un réseau national de centres d’écoute de conseils et de suivi des appels pour maltraitance. ALMA est présent dans la majorité des départements (Métropole et Outremer) pour recevoir vos appels, vous conseiller, proposer des formations. www.alma-france.org

Le Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles est un relais essentiel de l’action des pouvoirs publics en matière d’accès aux droits pour les femmes et de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, de lutte contre les violences sexistes. Ce sont 114 CIDFF répartis sur tout le territoire français à travers 1380 points d’informations de proximité. www.infofemmes.com

HABEO gère le numéro d’appel national 3977 contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés. Des professionnels sont à l’écoute et apportent soutien et conseils. L’association s’investit également dans la prévention par des sensibilisations et des formations. www.habeo.org

Depuis 1946, les petits frères des Pauvres accompagnent, dans une relation fraternelle, des personnes - en priorité de plus de 50 ans - souffrant de solitude, de pauvreté, d’exclusion ou de maladies graves. Les petits frères des Pauvres se sont depuis longtemps investis pour identifier et faire cesser des situations de maltraitance. www.petitsfreres.asso.fr

Lu 2124 fois
Publié le Mardi 5 Juin 2012


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email