Sommaire
Senior Actu

Malentendance : une opération inédite de dépistage dans des maisons de retraite

Audika, enseigne spécialisée dans le domaine de l’audition et le groupe de maisons de retraite Orpea ont lancé hier, à l’occasion de la 15ème Journée Nationale de l’Audition (JNA) une opération originale et inédite de dépistage auditif dans sept résidences.


L’idée de ces deux partenaires –au-delà de l’opération de communication- : contribuer au confort de vie et au bien-être des personnes âgées en préservant l’individualité et le maintien de l’autonomie le plus longtemps possible.

Plus concrètement, cette initiative visait à rencontrer des résidents et leurs proches, pour les informer sur les troubles naturels de l’audition liés à l’âge. A cette occasion, des dépistages gratuits leurs ont été proposés, et ce, dans sept villes de France (Neuilly, Caen, Saujon, Carbon Blanc, Toulouse, Vence, Bellerive-sur- Allier).

Un audioprothésiste a animé une conférence d’information sur la presbyacousie et la correction auditive. Puis il a ensuite proposé aux volontaires des tests auditifs individuels pouvant déboucher sur un conseil d’appareillage. En effet, nombre de personnes souffrent de troubles de l’audition et l’ignorent. D’autres refusent de s’appareiller en raison des préjugés qui persistent. Quant aux personnes déjà appareillées, toutes n’ont pas pu faire contrôler et entretenir régulièrement leur appareil, qui n’est alors plus adapté à leurs besoins.

« Informer et échanger autour de la perte d’audition et de ses conséquences sont les meilleurs moyens de rassurer et de sensibiliser à l’importance du dépistage auditif et du contrôle de l’appareillage » assurent les partenaires de cette opération. En effet, les troubles de l’audition sont souvent à l’origine d’un isolement social et psychologique des personnes âgées.

Les troubles de l’audition chez les seniors

Une enquête EuroTrack révélait en 2009 que près de 66% des seniors estiment ne pas entendre parfaitement et que seule une minorité d’entre eux recoure à une solution auditive. On estime qu’environ 31,3% des personnes âgées de plus de 74 ans souffrent de troubles auditifs ; et selon les professionnels, ils sont sous-évalués et sous-traités. Le dépistage apparait donc comme un véritable enjeu de société.

Dédramatiser la perte d’audition

Le trouble le plus fréquent de l’audition est la presbyacousie, qui procède du même phénomène de vieillissement que la presbytie, pour la vue. Cette diminution de la performance auditive est principalement liée au vieillissement et à la dégénérescence progressive des cellules sensorielles chargées de transformer les sons en influx nerveux. Ce phénomène naturel de presbyacousie n’aurait rien de dramatique s’il était pris en compte au même titre que le sont les problèmes de vue. Or, non seulement les tests d’audition ne sont pas systématiques en France, mais parmi les personnes touchées, conscientes de leurs problèmes d’ouïe, seulement 15% recourent à une solution auditive. Or, plus l’appareillage est tardif, plus l’audition se dégrade et plus il est difficile pour la personne de se rééduquer avec toutes les conséquences sociales et psychologiques que cela entraîne.


Publié le Vendredi 9 Mars 2012 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1958 fois