Sommaire
Senior Actu

Maisons de retraite : Orpéa, DomusVi et Medica, premiers du classement

Le Mensuel des Maisons de Retraite vient de publier son traditionnel Top 15, le classement des groupes commerciaux de maisons de retraite. Ce classement, référence depuis 1997, classe les groupes sur la base du nombre de lits d’Ehpad qu’ils gèrent en France. A noter que, cette année, le classement prend également en compte les établissements à l’étranger et dans le secteur sanitaire.


Le podium


Orpéa, DomusVi (ex-DVD) et Medica.

C’est le podium du classement des groupes commerciaux d’établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) en 2012.

Si Orpéa continue de truster la première place du Top 15 en nombre de lits exploités au 31 décembre 2012, et si DomusVi reste sur la deuxième marche, Medica souffle la troisième place à Korian.

A noter qu’avec 18.285 lits d’Ehpad, Orpéa devance largement ses concurrents ; le groupe DomusVi affiche 15.115 lits, Medica, qui a ouvert ou acquis 18 établissements cette année (soit plus que la totalité des Ehpad gérés en France par le 15e du classement, Maisons de Famille), compte 11.996 lits, et Korian 11.152. A eux seuls, les « Big Four » exploitent en France, en 2012, 691 maisons de retraite pour 56.548 lits. Ils continuent donc de creuser l’écart avec le reste du tableau.

La percée de Colisée Patrimoine

Il n’empêche que les groupes « moyens » continuent eux aussi leur bonhomme de chemin... Parmi eux, c’est Colisée Patrimoine, sous l’enseigne Les Jardins de Cybèle, qui affiche la plus belle progression en 2012. Le groupe passe de la 7e à la 5e place, avec 45 établissements et 3.249 lits. Belle percée également de Dolcéa (GDP Vendôme), qui continue, parallèlement à son implication dans DomusVi, à se développer, et qui passe de la 15e à la 12e place.

Les autres relais de croissance

Même si les groupes continuent à racheter –beaucoup- et à créer -un peu- des Ehpad en France, leur terrain de jeu s’est considérablement élargi ces dernières années. Les « Big Four », mais aussi des groupes plus modestes, ont un pied -voire un peu plus- à l’étranger, dans la « Vieille Europe » notamment, qui n’a jamais si bien porté son nom. Si aucun groupe étranger n’est présent en France, les groupes français, eux, ont exporté leur savoir-faire en Belgique, Allemagne, Espagne, Italie, Suisse, au Canada... et même bientôt en Chine.

L’international est clairement, aujourd’hui, un relais de croissance pour les groupes commerciaux ; les 15 premiers comptent déjà 247 établissements hors de nos frontières. Pour des raisons différentes, le secteur sanitaire devient aussi un passage quasi obligé pour les groupes commerciaux. En ces temps de parcours de santé et de décloisonnement, eux qui ont parfois investi ce champ dès leurs débuts, y reviennent en force depuis un ou deux ans.


Publié le Lundi 11 Février 2013 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 3465 fois