Sommaire
Senior Actu

Maintien ou retour au travail des seniors : les bonnes pratiques des entreprises (étude Anact)

Le Réseau ANACT* vient de réaliser une étude sur les bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien ou de retour en activité professionnelle des seniors, à la demande de la
Direction Générale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DGEFP) et la Direction
Générale du Travail (DGT). En voici les principaux résultats…


Ce rapport d’étude s’appuie sur les pratiques de quarante entreprises, PME et grandes entreprises. Les auteurs précisent, en premier lieu, le champ, le contexte, la démarche d'enquête et expliquent le cadre d'analyse. Ils explorent ensuite les enjeux qui amènent les entreprises à engager une politique de gestion des âges et les dynamiques de dialogue social. Ils analysent enfin les pratiques des entreprises avant d’en tirer des enseignements.

Plus concrètement, cette étude montre que les démarches en faveur des seniors visent trois types d’objectifs complémentaires : préserver la santé des salariés ; développer et valoriser leurs compétences ; et enfin, favoriser l’engagement au travail.

Selon cette étude de l’ANACT, les pratiques observées relèvent d’un large champ d’action portant à la fois sur l’environnement de travail : conditions de travail, pratiques de gestion des ressources humaines, modes de management, et sur les salariés : recrutement, formation…

Elles incluent des actions de prévention ou d’anticipation sur l’évolution des métiers, pas uniquement pour les seniors, mais destinées à l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Cette étude met par ailleurs en avant :
- l’importance de la réalisation d’un diagnostic pour identifier les enjeux réels d’un prolongement de la vie active et connaître la situation des salariés âgés dans l’entreprise : leurs aspirations, leurs difficultés éventuelles, les questions qu’ils se posent.
- la nécessité de l’appropriation du projet par la direction, qui doit engager les moyens adaptés à la mobilisation des acteurs et, en particulier, de l’encadrement.
- « la bonne pratique » n’est pas réservée à la grande entreprise, elle se lit avant tout dans les décisions quotidiennes d’organisation des collectifs, de répartition de la charge de travail, de développement des compétences et de reconnaissance…
- les axes de progrès pour le maintien en emploi des seniors sont surtout à rechercher dans l’organisation du travail. La question des seniors peut ainsi contribuer à modifier la manière de penser l’organisation du travail et le modèle de performance de l’entreprise en tenant compte de la diversité des populations au travail.

A noter également qu’en complément du rapport d’étude, un guide « pour l’action », constitué de 10 fiches pratiques, et un reportage filmé présentant trois démarches d’entreprises, ont été réalisés pour sensibiliser et outiller les DRH et les partenaires sociaux. Ces éléments sont téléchargeables sur www.priorite-seniors.fr

* L’Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail (ANACT), fondée en 1973, est un établissement public administratif dont l'objectif est d'aider les entreprises à mettre en oeuvre des démarches pour améliorer à la fois l'efficacité des organisations et la situation des salariés.

ANACT
4, quai des Etroits 69321 LYON Cedex 05
Tél. : 04 72 56 13 13
Fax : 04 78 37 96 90

www.anact.fr


Publié le Mercredi 25 Novembre 2009 dans la rubrique Emploi | Lu 5785 fois