Sommaire
Senior Actu

Lutte contre les fraudes : le gouvernement lance une nouvelle campagne de communication grand public

Trois ministères* lancent une nouvelle campagne de sensibilisation à la lutte contre les fraudes sous l’égide de la Délégation nationale à la lutte contre les fraudes (DNLF). Cette campagne destinée au grand public s’inscrit dans la lignée de la campagne diffusée à l’automne 2009. Détails.


Très concrètement, cette campagne vise à dissuader les usagers… de frauder ! Elle permet de parler sans détour de la fraude : « Frauder, c’est voler et celui qui fraude sera sanctionné ».

« Elle cherche à mieux sensibiliser le public aux sanctions encourues et à lui faire prendre conscience des préjudices individuels et collectifs causés par les fraudes » souligne le communiqué du gouvernement qui ajoute : « La fraude, on a tous à y perdre ».

Six spots seront diffusés à partir d’aujourd’hui, 29 août 2011, pour trois semaines de campagne sur les grandes radios généralistes, d’informations et musicales, en métropole et dans les DOM.

Ils abordent différentes situations de fraudes comme la sous-déclaration d’heures travaillées, le personnel non déclaré, les fraudes à l’impôt sur le revenu et à la TVA ainsi que les fraudes aux prestations sociales. Des actions régionales de communication et de sensibilisation seront également assurées en partenariat par les différents réseaux.

Cette campagne vise à renforcer les plans d’actions contre les fraudes mis en place par l’Etat et la Sécurité sociale, en cohérence avec le renforcement des sanctions encourues par les fraudeurs. Elle témoigne de l’engagement de tous les services et de la coopération de tous les acteurs pour lutter contre les fraudes.

Au total, depuis 2007, la fraude sociale détectée a ainsi augmenté de 40%. Pour l’année 2010, ce sont 3,4Md€ de fraudes fiscales, sociales et douanières qui ont été détectées.

*Les ministères du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’État (DGFIP, Douanes), du Travail, de l’Emploi et de la Santé, des Solidarités et de la Cohésion sociale, ainsi que l’ACOSS (Agence centrale des organismes de Sécurité sociale, caisse nationale du réseau des Urssaf) et les autres caisses nationales du régime général de sécurité sociale –Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS) et Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF).


Publié le Lundi 29 Août 2011 dans la rubrique Société | Lu 1566 fois