Sommaire
Senior Actu

Luberon : le sud dans votre assiette à la Terrasse des cigales (Mérindol)

Si vous avez l’occasion de faire un petit stop à Mérindol dans le Lubéron, voici deux adresses à retenir : un restaurant, La terrasse des cigales pour un déjeuner ou un diner aux accents provençaux et le Moulin à huile du Vieux Château qui vous permettra de vous offrir quelques litres d’une huile d’olive artisanale de première qualité.


Quel bonheur de faire une halte pour un déjeuner ou un dîner dans un jardin arboré où les figuiers, les palmiers, les jujubiers, les mûriers, le jasmin et les lauriers rose s'épanouissent à l'envie. Au sein de ce petit paradis terrestre, vous attend une cuisine simple, savoureuse et traditionnelle faite de légumes et de fruits où se mêlent, spécialités corses et provençales.
 
Un endroit sans prétention où le personnel efficace et sympathique vous accueille chaleureusement. Les patrons, Lætitia et Hervé Minisi, nouvellement installés se mettent en quatre pour satisfaire vos papilles et vous offrir des plats savoureux. A noter, deux cartes à des prix très abordables, une gageure pour cette région très touristique.
 
Dans ce même village du Vaucluse, charmant et calme, vous pouvez visiter le Moulin à huile du Vieux Château. Édifié à la fin du 15ème siècle, au cœur de Mérindol, ce moulin appartient à la famille Boudoire depuis cent ans et perpétue le savoir-faire de ses ancêtres.
 
Chaque année, ce moulin transforme 150 à 300 tonnes d'olives toutes issues du Luberon, des Alpilles et des Alpes de Haute Provence, broyées par des meules de pierre. En fruité vert ou en fruité mûr, cette huile nous offre une palette aromatique sans égale. Un conseil : n'hésitez pas à vous arrêter dans ce charmant village !
 
Marie-Hélène Boutillon

Infos pratiques

Restaurant La terrasse des cigales
9, rue des cigales
Merindol en Luberon
Tél : 02 81 92 66 49
 
Moulin à huile du vieux château
8, rue du moulin à huile
Tél : 04 90 72 86 76


Publié le Lundi 5 Septembre 2016 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1830 fois