Société

Longévité : les Hongkongaises battent les Japonaises


Selon un récent rapport du ministère japonais de la Santé, la longévité légendaire des nippons et nippones a légèrement baissé en 2011 –à cause, entre autres, du tremblement de terre et du tsunami. Désormais, ce sont les Hongkongaises qui vivent le plus longtemps au monde avec 86.7 ans d’espérance de vie à la naissance.


Depuis l’année dernière (bases statistiques de 2010), les Hongkongais étaient devenus les « champions du monde » de la longévité. Toutefois, les femmes hongkongaises arrivaient encore en deuxième position derrière les Japonaises…

C’est terminé. Aujourd’hui, selon de récentes études du ministère japonais de la Santé, ce sont les Hongkongaises qui sont les nouvelles recordwomen de la longévité.

Malheureusement, précisons que si les Japonaises ont perdu ce « leadership » historique, c’est en partie à cause du tremblement de terre et du tsunami de Fukushima qui ont causé la mort de 20.000 personnes. Ce qui a pesé dans les statistiques de 2011… Autre raison : les suicides sont en hausse chez les femmes au Japon.

Ainsi, selon ce rapport, en 2011, l'espérance de vie des Japonaises était de 85,9 ans contre 86,3 ans l'année précédente. Pour les hommes, l'espérance de vie a également légèrement décliné, passant de 79,5 ans à 79,4 ans.

Quant aux Hongkongaises, elles affichent une espérance de vie à la naissance de 86.7 ans en 2011. Précisions que c'est la première fois que les Japonaises se classent en deuxième position depuis 1985 ! Toujours selon le rapport du ministère, même sans la catastrophe, les femmes de Hong Kong aurait dépassé en 2011 les Nippones.

Lu 729 fois
Publié le Lundi 30 Juillet 2012




Vos commentaires