Sommaire
Senior Actu

Lombalgie : le paracétamol serait inefficace...

Selon une récente étude australienne, publiée dans le British Medical Journal en 2015, le paracétamol n’aurait aucun effet sur les lombalgies, alors même qu’il demeure la prescription de référence, selon les recommandations de traitement des autorités sanitaires, en France comme à l’étranger.


Lombalgie : le paracétamol serait inefficace...
Au terme d’une revue de la littérature scientifique portant sur treize essais cliniques, les chercheurs de l’Université de Sydney concluent à l’inefficacité du paracétamol sur les lombalgies (douleurs au bas du dos, dans la région des vertèbres lombaires). Rappelons que ce médicament, aussi appelé acétaminophène, est la substance active de nombreuses spécialités de la classe des antalgiques.
 
Il est indiqué dans le traitement symptomatique de la fièvre et des douleurs d'intensité faible à modérée, seul ou en association à d'autres analgésiques. C’est le médicament le plus prescrit en France. Doliprane, Dafalgan et Efferalgan sont tous fabriqués à base de paracétamol et totalisent plus de 260 millions de doses. Il a l'avantage d'avoir peu de contre-indications, de pouvoir être prescrit à tout âge et de n'avoir que très rarement des effets indésirables sérieux lorsqu'il est utilisé à la posologie recommandée.
 
En 2013, au contraire, deux études parues Spine et dans l’American Journal of obstetrics and gynecology, mentionnent l’efficacité de la chiropraxie sur les lombalgies par l’association des manipulations chiropratiques aux soins médicaux courants. Une troisième recherche, de 2012 celle-ci, établissait aussi la supériorité thérapeutique de la chiropraxie sur un antalgique, le diclofénac, dans la prise en charge de la lombalgie…

Journée mondiale de la colonne vertébrale 2015 : les seniors à l’honneur

A l’occasion de l’édition 2015 de la Journée mondiale de la colonne vertébrale, en octobre prochain, les chiropracteurs de l’AFC organiseront, pour la toute première fois, la semaine de la chiropraxie pour les seniors. Dans les cabinets participant à l’opération, sur rendez-vous, les chiropracteurs offriront aux personnes de 55 ans et plus une évaluation des dysfonctionnements vertébraux et des troubles de l’appareil locomoteur. Ils dispenseront gracieusement des conseils posturaux et d’hygiène de vie adaptés aux seniors.
 
En effet, avec l’âge, les os s’usent, les articulations perdent de leur souplesse, les muscles fondent. Cumulés, ces phénomènes affectent progressivement la mobilité des seniors. Or nous vivons de plus en plus vieux. Il est donc essentiel de favoriser sa santé. Face au vieillissement, la chiropraxie apporte des réponses préventives et curatives spécifiques compatibles avec d’éventuels problèmes d’arthrose ou d’ostéoporose.


Publié le Lundi 13 Juillet 2015 dans la rubrique Santé | Lu 1530 fois