Sommaire
Senior Actu

Lire pour bien vieillir !

Les seniors font partie des gros consommateurs de livres… Ça tombe bien ! En effet, selon des chercheurs américains de l’Université de Yale (Connecticut) beaucoup lire serait bon pour la santé et le bien vieillir. Explications.


Il suffit de se promener dans les allées de la Fnac pour le constater : les seniors sont de gros lecteurs et constitue une bonne part de la clientèle acheteuse de livres. Plus qu’un simple passe-temps, la lecture apporte une véritable bouffée d’oxygène : elle représente pour la majorité une évasion du quotidien (50%) ou un moment de calme et d’apaisement (51%). Mais selon des chercheurs américains de l’Université de Yale, la lecture serait aussi favorable au bien-vieillir.
 
Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont étudié 3.635 personnes de 50 ans et plus qui ont été réparties en trois groupes : ceux qui ne lisent pas, ceux qui lisent jusqu’à 3h30 par semaine et ceux qui lisent plus de 3h30 par semaine. Les chercheurs ont tout d’abord remarqué que les plus gros liseurs étaient des… liseuses qui avaient suivi des études universitaires et avec des revenus plus élevés que la moyenne.
 
D’autre part, en décortiquant les réponses et en analysant les questionnaires, les chercheurs se sont aperçus qu’il existait un lien entre la lecture et l’espérance de vie ! Plus concrètement, les seniors qui lisent plus de 3h30 par semaine réduisent de 23% (ce qui est énorme) les risques de décès dans les douze années à venir ! Un pourcentage qui tombe à 17% pour les lecteurs moins assidus.
 
Notons que les scientifiques ont également pris en compte la lecture des journaux et des magazines, mais le lien avec l’augmentation de l’espérance de vie n’est pas aussi fort, il s’agit donc de lire des livres et pas Voici ! Précisons que l’étude ne donne pas d’explication pour comprendre cette corrélation entre temps de lecture et bien vieillir. Peut-être est-ce simplement parce que ceux qui lisent le plus stimulent leur cerveau et donc entretiennent leurs capacités cognitives… Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Sociale Science and Medicine.
 
Rappelons que d’une manière générale en France, les seniors sont de gros consommateurs de livre. Plus de la moitié (53%) se cultive au moins une fois par semaine. Par ailleurs, si 49% estiment que la retraite n’a pas eu d’impact sur leur vie culturelle, 28% déclarent avoir plus de temps à y consacrer, ce qui semble tout de même logique. Concernant la littérature, ce sont les romans (59%) et les faits historiques (60%) qui ont leurs préférences, devant les biographies, les romans policiers et la science-fiction. Alors bonne lecture ! 


Publié le Lundi 8 Août 2016 dans la rubrique Bien-être | Lu 2894 fois