Sommaire
Senior Actu

Limicol : un complément alimentaire qui vise à réguler le cholestérol

Le laboratoire Lescuyer vient de présenter un nouveau complément alimentaire, le Limicol. Ce dernier, assurent les responsables de ce produit, aide « au quotidien à diminuer l’excès de cholestérol grâce à des actifs naturels aux actions complémentaires ».


Limicol : un complément alimentaire qui vise à réguler le cholestérol
L’excès de cholestérol dans le sang concerne 20 à 30% de la population française* et peut affecter l’équilibre cardio-vasculaire.

Contrairement aux idées reçues, les hommes ne sont pas les seuls concernés par cette problématique. Les femmes le sont également, parfois plus tardivement en raison des changements hormonaux liés à la ménopause.

Contrôler son cholestérol représente par conséquent un enjeu essentiel… C’est dans cet esprit que le laboratoire français Lescuyer a conçu le complément alimentaire Limicol « pour aider au quotidien à diminuer l’excès de cholestérol grâce à des actifs naturels aux actions complémentaires ».

Le cholestérol : vrai ou faux ami ?

Lipide indispensable au fonctionnement de l’organisme, le cholestérol joue un rôle clé dans la structuration des membranes des cellules du corps et même dans la production de certaines hormones. Il est véhiculé dans le sang par deux grands types de transporteurs appelés HDL et LDL. Les HDL (lipoprotéines de haute densité), récupèrent le cholestérol en excès dans les cellules pour l’acheminer vers le foie où il sera éliminé : c’est le « bon » cholestérol. Les LDL (lipoprotéines de petite densité), transportent le cholestérol vers les cellules qui en ont besoin. Lorsque le LDL cholestérol est en excès, il s’accumule et forme des plaques qui bouchent les artères, on parle alors de "mauvais" cholestérol.

Les recommandations de modifications du régime alimentaire émanant des organismes officiels français

- une limitation de l’apport en acides gras saturés (graisses animales) au profit des acides gras mono ou polyinsaturés (huiles, margarines)

- une augmentation de la consommation en acides gras polyinsaturés oméga 3 (poissons)

- une augmentation de la consommation de fibres et de micronutriments (fruits, légumes, produits céréaliers)

- une limitation du cholestérol alimentaire et l’utilisation d’aliments enrichis en stérols végétaux (margarine, yaourt, etc.).

- la pratique d’une activité physique régulière (par exemple : 30 min par jour de marche active).

Ce nouveau complément alimentaire possède une formule naturelle qui associe des plantes et des vitamines ; au total huit actifs « bénéfiques qui agissent de manière complémentaire sur l’excès de cholestérol ». Par exemple, « l’extrait d’artichaut contribue à inhiber la synthèse du "mauvais" cholestérol par l’organisme ainsi que son oxydation ». Et les « policosanols de canne à sucre et la levure de riz rouge agissent sur le "mauvais" cholestérol et aident à augmenter le taux de "bon" cholestérol ». Encore, l’extrait « d’ail agit de façon bénéfique sur l’équilibre cardio-vasculaire » assure le laboratoire. De plus, pour renforcer l’action de son produit, Lescuyer « a enrichi sa formule avec des OPC2 d’écorce de pin et de la vitamine E pour leur action antioxydante remarquable, ainsi qu’avec les vitamines B2 et B3 pour leur synergie métabolique ».

Un essai clinique est en cours de publication dans un journal scientifique international à comité de lecture…


Publié le Mercredi 7 Mars 2012 dans la rubrique Santé | Lu 4595 fois