Sommaire
Senior Actu

Lien Social été 2009 : Mondial Assistance vient en aide aux personnes vulnérables pendant l’été

L’assureur Mondial Assistance annonce le lancement de l’opération estivale Lien Social Été 2009 qui vise à venir en aide à toutes les personnes dépendantes et vulnérables pour qui l’été est trop souvent synonyme d’isolement et de souffrance.


Depuis le 6 juillet dernier, l’ensemble de l’équipe médico-sociale et sociale de cet assureur questionne systématiquement les personnes qui la contactent dans le cadre de leur contrat complémentaire santé.

Ce questionnaire vise à identifier les personnes les plus fragiles en fonction de leur état de santé, de leur âge, de leur situation familiale et sociale, de leur habitat et de leur environnement.

Un bref entretien suffit pour s’assurer de l’existence et de la disponibilité de personnes proches (parents, voisins, travailleurs sociaux, associations…) capables d’intervenir en cas de besoin. Cet entretien est aussi l’occasion de prodiguer quelques conseils pour aider à mieux supporter la chaleur de l’été.

Le cas échéant, pour les situations extrêmes, l’équipe médico-sociale de l’assureur procèdera aux signalements légaux qui s’imposent afin de protéger les personnes les plus isolées (centre communal d’action sociale, conseil général, associations…). L’équipe peut aussi solliciter formellement l’entourage de la personne à prendre en charge.

Enfin, rappellont l’existence du numéro mis en place par les pouvoirs publics le 0 800 06 66 66.

« En cas de vague de chaleur, les personnes âgées et les enfants sont davantage exposés au "coup de chaleur" que le reste de la population, » explique le docteur Catherine Porte, directeur médical adjoint de Mondial Assistance. « Ce risque existe aussi indépendamment de l’âge. Des maladies chroniques sont susceptibles de s’aggraver en cas de canicule ou du fait de traitement en cours. Il est donc important de respecter quelques consignes simples et surtout de savoir qui appeler en cas de problème. »

A savoir :

La personne âgée peut être encore plus fragilisée si elle cumule des maladies chroniques, des médicaments, une autonomie réduite et une plus faible capacité d'adaptation à la chaleur :
• réduction de la perception de la chaleur
• diminution de la sensation de soif
• baisse de la capacité de vasodilatation du système capillaire et de la transpiration responsable de la perte de l'évaporation, maillon indispensable au fonctionnement de la chaîne de la thermorégulation.

La prévention est donc fondamentale et repose sur le respect de conseils généraux :
• Passer au moins trois heures par jour dans un endroit frais (supermarchés, cinéma, bibliothèques municipales…)
• Se rafraîchir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour (prendre des douches ou des bains sans se sécher, ou s’humidifier le corps à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de toilette mouillé) ;
• Porter des vêtements légers, amples et de couleurs claires, réfléchissant ainsi l'énergie radiante et diminuant le gain de chaleur
• Boire normalement même lorsque l’on n’a pas la sensation de soif au moins 1,5 litres d’eau par jour.
• Ne pas consommer d'alcool
• Manger normalement de préférence des soupes, des légumes et des fruits
• Éviter de sortir aux heures les plus chaudes (entre 11h00 et 21h00) et maintenir sa maison fraîche (fermer les volets et les fenêtres la journée, les ouvrir le soir s’il fait plus frais)


Publié le Mercredi 22 Juillet 2009 dans la rubrique Finances | Lu 4249 fois