Sommaire
Senior Actu

Lettre à… : la pièce de théâtre à nouveau à l’affiche à la rentrée grâce à la Piccola Compagnie

La pièce de théâtre « Lettres à… », conçue sur la base de l’opération éponyme de la Fondation nationale de gérontologie (FNG), repartira sur les routes à la rentrée prochaine. Retour sur cette création artistique de La Piccola Compagnie qui a construit ce spectacle à partir d’écrits qui visent à faciliter la liberté d’expression des personnes âgées.


Initiée en 2001 par la Fondation Nationale de Gérontologie (FNG), l'opération « Lettres à… » a eu dès le départ pour objectif de faciliter la liberté d'expression des personnes âgées en leur proposant d'écrire une lettre sur un sujet qui leur tenait à cœur. Désormais, chaque année, ces lettres continuent à être soumises à un jury qui en prime certaines selon des critères définis au préalable.

Cette opération est donc un bon moyen de rompre l'isolement des aînés et de maintenir un lien avec la société. C'est aussi une occasion de lectures et de dialogues favorisant la transmission et la connaissance des personnes âgées pouvant ainsi contribuer à améliorer les relations entre les générations, tout comme le regard que la société peut porter sur le vieillissement et les vieilles personnes.

Comme le souligne Geneviève Laroque, présidente de la FNG, : « la Fondation Nationale de Gérontologie a parmi ses missions, celle de prévenir ou compenser les difficultés de la vieillesse, elle ne peut donc être absente d'un congrès de professionnels de la gérontologie.

Comme une des préventions les plus efficaces et les plus naturelles, elle ne peut demeurer indifférente aux échanges, aux solidarités entre générations. Comme les solidarités entre générations ne peuvent s'épanouir si les uns et les autres ne se connaissent pas, ne se reconnaissent pas, elle a cherché à faire entendre la parole des vieux aux autres générations.

Comme nous sommes encore dans une société de l'écrit, elle a proposé à des vieilles personnes, de très vieilles personnes d'écrire : écrire ce qu'elles voulaient à qui elles voulaient. L'idée en était venue d'un livre venu d'Allemagne dans lequel une vieille dame écrivait « à ses très chers enfants » des lettres pleines de tendresse, d'humour, parfois d'ironie. Des vieux, par centaines, ont écrit des « lettres à », à tous ceux qui ignoraient que « ces vieux-là » pouvaient écrire et écrire du vif, vif-argent, vive voix, vie tout court.

Comme nous sommes aussi dans une société de la parole et du regard, une très jeune compagnie de comédiens et de musiciens s'est emparée -que nous étions contents !- de ces textes, en a choisi certains et s'est mise à les dire, à les jouer, à les transmettre autrement pour permettre d'écouter-voir la fraîche parole de ces vieux habituellement inaudibles.

En les regardant, en les écoutant, il semble parfois qu'ils ont exactement perçu comment tel vieil homme, telle vieille femme aurait dit ces mots. Parfois, il semble qu'ils ont habillé ces mots d'un autre ton, qu'ils les ont « interprétés » avec une autre tendresse, une autre indignation. Ils ont fait oeuvre de création dans leurs interprétations, toujours respectueuses, toujours attentives et, les écoutant, les voyant, on ne peut que réfléchir à ces vieux là, ceux qui ont écrit et aux vieux de demain, vous, moi (ça approche!) eux, nous tous, semblables et frères…
»

A l'automne 2009, la Piccola Compagnie continuera les représentations du spectacle, dans une nouvelle version incluant des lettres écrites en 2009. A noter que plusieurs versions spéciales du spectacle existent pouvant être représentées au cours d'une journée de colloque ou en préambule à toute manifestation de type « Café des âges », afin que cette « parole des vieux » ouvre à la parole de tous...

Pour en savoir plus :
Contact : 06 82 07 24 23


Publié le Mardi 9 Juin 2009 dans la rubrique Intergénération | Lu 2770 fois