Sommaire
Senior Actu

Les vieux sont nerveux : quand une bande de seniors détournent de la morphine (film)

Le film « Les vieux sont nerveux » du réalisateur Thierry Boscheron, est sorti en salles hier. Quand les résidants d’une maison de retraite détournent de la drogue et se « défoncent » pour oublier le temps qui passe…


Laissés pour compte dans une maison de retraite, une bande de personnes âgées détournent de la morphine à usage médical pour se procurer des amphétamines et autres produits dopants leur permettant quelques instants d'oublier l'usure du temps...

Au cours de leur promenade en foret, sous l’effet des différentes substances psychotropes qu’ils ont absorbé, ils se plaisent à faire disparaître tous les symboles du jeunisme et règlent leur compte à ceux qu'ils appellent les « Mickeys ».

Ils massacrent en toute simplicité les « quadras » aux portables flambant neufs qui incarnent le jeunisme (les sportifs fluos du dimanche, les conducteurs de 4x4)... Mais un jour, à la place d'un de leur complice décédé, arrive un nouveau...

Véritable aventure de cinéma indépendant, ce petit film d'auteur a été tourné avec un budget de poche et le concours de tous les habitants du village de Brécey... Et aussi de deux maisons de retraite qui ne manquent pas d'humour.
Les vieux sont nerveux, DR

Critiques

« Après la projection du film Les vieux sont nerveux, une seule pensée nous vient à l’esprit : quel dommage ! Quel dommage que la mise en scène soit si lourde et si peu subtile ! Que le réalisateur et le scénariste n’aient pas osé tomber dans l’humour noir avec un tel sujet ! Que le film ne propose pas une réflexion sociale plus appuyée sur la place des personnes âgées dans nos sociétés modernes, ni sur le difficile débat sur l’euthanasie ! A côté du très politiquement incorrect et génial L’art De La Pensée Négative, Les vieux sont nerveux semble bien palot… » souligne une critique du site Internet Commeaucinema.com

« Il y a quelque chose de sympathique dans la manière dont le film se refuse à prêter quelque exemplarité que ce soit à ces assassins du troisième âge » estime de son côté Le Monde.

Un film de Thierry Boscheron, avec Gilles Gaston-Dreyfus, Jean Arrondel, Michèle Simonnet, etc.

Sortie en salles le 14 Janvier 2009


Publié le Jeudi 15 Janvier 2009 dans la rubrique Culture | Lu 4570 fois