Sommaire
Senior Actu

Les seniors, une nouvelle main d’œuvre pour les cueillettes d’automne

L’effet conjugué du cumul emploi-retraite et de l’avancée de la rentrée universitaire à la mi-septembre pour les étudiants permet à certains retraités de se faire embaucher pour un ou deux mois dans les exploitations de pommes ou de poires pour les cueillettes d’automne. Un petit complément de revenus qui est toujours le bienvenu !


Comme le souligne un intéressant reportage diffusé sur France 2 le 22 septembre denier lors du JT de 13h, depuis deux ou trois, face à la pénurie d’étudiants pour les cueillettes d’automne, les exploitants agricoles embauchent des retraités.

Plus concrètement, c’est le cas d’un agriculteur dont les vergers se trouvent près de Niort dans les Deux-Sèvres. Pour cette saison (qui dure deux mois), il a embauché une douzaine de seniors. « On en pense que du bien, confie-t-il à la caméra de France 2. C’est des gens qui sont toujours présents. Quelque soit le temps, ils sont toujours pros, attentifs et travailleurs ».

Côté retraité, Guy, 62 ans, ancien agriculteur et employé souligne que les 1000 euros mensuels qui lui rapporte cette activité « arrange un peu sa retraite » et le « quotidien ». Josette, une autre retraitée du même âge indique qu’elle poursuivra les cueillettes tant que sa santé lui permettra.

Pourtant, ce travail n’est pas de tout repos, loin s’en faut. Huit heures par jour, à se lever, se baisser, se relever, puis porter des paniers remplis de pommes et poires… Attention aux courbatures !


Publié le Jeudi 25 Septembre 2008 dans la rubrique Retraite | Lu 7038 fois