Sommaire
Senior Actu

Les seniors et l’argent liquide…

Une récente étude réalisée par l’Ifop pour la société Wincor Nixdorf, fabriquant d’automates bancaires et de caisses automatiques a porté sur les rapports que les Français entretiennent avec l’argent liquide… Voici donc les principaux enseignements à retenir concernant les seniors…


Une très large majorité (95%) des Français déclare détenir de l’argent liquide sur elle. La fréquence de détention est également répartie : un tiers des Français détient de l’argent liquide « systématiquement », 34% « souvent » et un quart « rarement » (27%). Seuls 5% des personnes interrogées déclarent ne jamais avoir d’argent liquide sur eux.

La possession d’argent liquide sur soi est une pratique courante au sein de la population française mais la fréquence varie selon différents critères. 38% des hommes contre 30% des femmes disposent systématiquement d’une somme d’argent liquide sur eux.

L’âge apparaît comme un critère déterminant : 16% des 18-24 ans contre 52% des 65 ans et plus ont systématiquement de l’argent liquide sur eux. De même, le niveau de revenu est décisif : la majorité des plus faibles revenus déclarent n’être que rarement dans ce cas de figure (49% des personnes dont le foyer perçoit entre 800 et 1200 euros), une forte majorité des plus hauts revenus déclarent détenir systématiquement du liquide sur eux (59%).

47% des personnes interrogées déclarent détenir en moyenne entre 10 et 20 euros sur eux tandis qu’un quart (25%) font état d’une somme allant de 21 à 49 euros. Une personne sur dix a généralement environ 50 euros sur lui (10%) et 5% 100 euros. La somme moyenne d’argent liquide détenue est de 37 euros. Cette somme s’élève à 59 euros (+ 22 euros par rapport à la moyenne) pour les personnes âgées de plus de 65 ans contre 20 euros en moyenne pour les moins de 35 ans, soit la plus faible somme déclarée. Notons que les personnes retirant de l’argent plusieurs fois par semaine ont en moyenne 46 euros sur eux tandis que ceux qui retirent rarement de l’argent liquide disposent de 33 euros.

Les Français gardent de l’argent sur eux pour des raisons d’usage : pour une forte majorité cela offre l’opportunité de régler des dépenses courantes (80%). Pour un tiers des personnes interrogées, conserver de l’argent liquide sur soi rend également libre d’effectuer un achat impromptu (36%).

Le choix de ne pas avoir d’argent liquide sur soi est expliqué avant tout par la préférence pour la carte bancaire (77%). Pour trois personnes sur dix (30%), ne pas détenir d’argent liquide est aussi un moyen de moins dépenser. La peur de se faire voler son argent (5%) constitue une raison très minoritaire de ne pas détenir d’argent liquide sur soi.

Un peu plus du tiers des personnes interrogées gardent de l’argent liquide à leur domicile (36%), essentiellement pour financer des dépenses courantes (27%). 12% des interviewés sont rassurés par la présence de liquide à leur domicile. Les deux tiers des personnes interrogées affirment que toutes leurs économies sont à la banque, résultat qui permet de constater la forte confiance dont continuent à jouir ces organismes en dépit de la crise qui les a traversées.

Les catégories de population indiquant conserver une somme d’argent à leur domicile sont proches de celles détenant de l’argent liquide sur eux. 41% des hommes contre 32% des femmes possèdent de l’argent à leur domicile. Près de la moitié des personnes âgées de plus de 65 ans gardent de l’argent chez eux (47%, dont 33% pour les dépenses courantes).

Trois quarts des personnes conservant de l’argent à leur domicile déclarent ne pas le cacher (76%). En revanche, un quart (24%) avoue cacher de l’argent à son domicile, dont 20% une petite somme et 4% une grosse somme. Notons toutefois que ces résultats sont de l’ordre du déclaratif et que ce phénomène, difficile à quantifier, est sans doute minoré dans les réponses données par les personnes interrogées. De façon contre-intuitive, les personnes âgées de 65 ans et plus ne constituent pas la génération qui cache le plus de l’argent à domicile (17% contre 30% pour la catégorie des 35-49 ans). Les ouvriers (41%) et les artisans commerçants (37%) indiquent davantage cacher de l’argent à leur domicile que les cadres (15%).

La fréquence du retrait d’argent varie beaucoup. Si aucun interviewé ne se rend quotidiennement au distributeur, un tiers (34%) retire de l’argent liquide au moins une fois par semaine, 35 % « plusieurs fois par mois » et 29% « moins souvent ». Seuls 2% des interviewés ne retirent jamais d’argent. Les personnes âgées de plus de 65 ans (43%) et les personnes disposant de très hauts revenus (42%) sont plus nombreux à retirer de l’argent plusieurs fois dans le mois.

Le montant retiré diffère entre les différentes catégories : si les personnes âgées de moins de 35 ans retirent en moyenne 40 euros, les 65 ans et plus retirent 141 euros (somme importante dans la mesure où certains retirent de très gros montants à chaque retrait). En toute logique, plus la fréquence du retrait est espacée plus la somme retirée est importante : 60 euros en moyenne pour les personnes retirant plusieurs fois par semaine de l’argent liquide contre 87 euros pour ceux en retirant beaucoup plus rarement.

La sécurisation du lieu de retrait prime sur la facilité d’accès : plus d’un Français sur deux (51%) préfèrent retirer de l’argent dans une agence bancaire (dont 34% sur un distributeur automatique interne et 17% au guichet) alors que 44% des personnes retirant de l’argent le font à un distributeur dans la rue.

Dans le détail, les comportements de retrait diffèrent selon les critères d’âge, d’activité et de localité. Par exemple, 66% des seniors font le choix de retirer à l’intérieur d’une agence afin de bénéficier d’un minimum de sécurité.

Parmi les différentes dépenses testées, seules les dépenses courantes font l’objet d’un règlement en liquide pour une majorité écrasante de Français (90%). Les catégories plus attachées au paiement en liquide se recrutent parmi les personnes les plus âgées (59% des 65 ans et plus payent le cinéma en liquide), les artisans commerçants (52% pour le cinéma, 59% pour les caisses de parking, 29% pour le péage et 23% pour les repas au restaurant). A l’inverse, les personnes disposant des plus hauts revenus (plus de 4 500 euros par mois) semblent privilégier les autres moyens de paiement (29% payent les caisses de parking en liquide contre 44% en moyenne, 7% le péage contre 19% en moyenne et 2% les repas au restaurant contre 8% en moyenne).

Toujours selon ce sondage, l’argent liquide a toujours de l’avenir : 54% des Français estiment qu’ils payeront autant ou plus en liquide dans quelques années (48% autant – 6% plus) contre 46% qu’ils payeront moins. Les 18-24 ans (54%) et les plus hauts revenus (entre 50 et 52% des foyers percevant plus de 3 000 euros par mois) sont les plus pessimistes quant à l’avenir de l’argent liquide. Enfin, les trois quarts des Français (78%) rejettent l’hypothèse de la création d’un billet de 1 euro, dont 41% qui se déclarent résolument opposés (« pas du tout favorable »).

Seuls 22% des Français se montrent favorables à la création de ce nouveau billet (dont 6% « très favorables »). Les plus réticents se trouvent parmi les 18-24 ans et les employés (84% d’opinions défavorables dans les deux catégories). Au sein des partisans de ce nouveau billet, on trouve les personnes les plus âgés (28% des 65 ans et plus), les cadres et professions libérales (27%), les personnes retirant de l’argent plus d’une fois par semaine (27%) et, dans une moindre mesure, les personnes disposant de hauts revenus (26%).

En dépit du ressenti majoritaire d’un usage en baisse, les Français maintiennent un rapport quotidien à l’argent liquide. La possession d’argent liquide sur soi et les montants disponibles sont corrélés au niveau de vie, au sexe et à l’âge des personnes : les hommes, les personnes âgées et les personnes disposant des plus hauts revenus apparaissent plus à même d’avoir systématiquement de l’argent liquide sur eux dans des proportions plus importantes que le reste de la population.

Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, ce sondage vise à explorer les rapports que nous entretenons avec l’argent liquide. Quelles sont nos pratiques effectives en matière de retrait d’argent et de moyens de paiement ? A l’avenir, continuerons-nous de régler nos achats en espèces ?
Les seniors et l’argent liquide…


Publié le Mercredi 7 Avril 2010 dans la rubrique Finances | Lu 5939 fois