Sommaire
Senior Actu

Les retraités et la vie politique (sondage)

Les résultats d’un récent sondage réalisé pour le compte du Groupe Bayard (éditeur du mensuel Notre Temps) balayent les idées reçues sur les « retraités et la vie politique » avec en supplément, les commentaires de Pascal Perrineau, directeur du Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po paris). Détails.


Idée reçue : les retraités ne pensent qu'à leurs propres intérêts

Sondage : à la question « Quels sont à votre avis les dossiers auxquels il faudrait s'attaquer en priorité ? », 50% répondent « l'emploi des jeunes » et 29% seulement le « niveau des retraites » à 29%, à égalité avec le « montant de la dette »...

Pascal Perrineau : « Cela en dit long sur leur état d'esprit. Ils ont un grand sens de la solidarité intergénérationnelle. Il y a là une sensibilité à l'autre qui mérite d'être soulignée. Les retraités ne forment pas un monde replié sur ses intérêts égoïstes et corporatistes. Ils sont plus ouverts, plus généreux que certains veulent bien le dire. »

Idée reçue : les retraités sont peu concernés par la politique

Sondage : 59% des retraités, contre 50% pour l'ensemble de la population, considèrent la politique comme un sujet majeur de préoccupation.

Pascal Perrineau : « Il n'y a donc pas de « décrochage » avec le passage à la retraite. Et si à partir de 80 ans, l'appétit pour le débat public décline, il reste supérieur à celui des 18-34 ans (48% contre 41%) ».

Idée reçue : les retraités adoptent des idées de droite en prenant de l'âge

Sondage : 68% n'ont pas changé depuis leurs vingt ans.

Pascal Perrineau : « l'idée selon laquelle le conservatisme serait une caractéristique du vieillissement est fausse. Les 32% qui ont changé se sont également tournés vers la droite et la gauche. Et le phénomène nouveau est que 10% d'entre eux se réfugient dans le « ni droite ni gauche » traditionnellement réservé aux très jeunes... »

Idée reçue : les retraités sont indifférents à l'élection présidentielle

Sondage : 74% se disent très intéressés par le « spectacle » de la présidentielle, ils sont même « accros » (65% pour le reste de la population). Tout particulièrement les 65-69 ans qui sont 76% (51% pour les 18-25 ans).


Publié le Vendredi 1 Juin 2012 dans la rubrique Société | Lu 1205 fois