Sommaire
Senior Actu

Les murs porteurs : la mémoire qui disparaît… (film)

La chaine de télévision Canal+ diffuse à partir de cette nuit un beau film : Les murs porteurs, réalisé par le jeune Cyril Gelblat. Liens familiaux, transmission, identité et mémoire sont les thèmes centraux de ce long-métrage profond et subtil.


Frida a 75 ans et perd peu à peu la mémoire. Régulièrement, elle retourne dans l'appartement qu'elle occupait autrefois avec son mari, aujourd'hui décédé.

Elle rencontre Manou, sa locataire, ravissante jeune femme tiraillée entre ses vies personnelle et professionnelle.

Quant à ses enfants, Judith et Simon, ils doivent affronter à la fois le vieillissement de leur mère et les soucis de leur propre existence.

Mère au foyer divorcée, Judith marie sa fille, installe son fils dans un studio et ne sait plus bien à quoi elle sert.

Son frère Simon, brillant journaliste, refuse de voir sa mère malade et sa fille grandir...

« Les murs porteurs n'est pas un récit autobiographique, mais je me suis inspiré évidemment de choses qui se passent autour de moi, confie le réalisateur Cyril Gelbat dans les notes de production. J'ai eu envie d'écrire cette histoire à la mort de ma grand-mère, car j'ai eu la sensation de ne pas avoir fait mon devoir de mémoire et de m'être désintéressé de tout ce qui pouvait se rapporter à mon identité. Si ce n'est pas exactement mon histoire personnelle, elle en découle (…) ».

« De la production à la distribution, « les Murs porteurs » a bien failli ne jamais voir le jour. Nous aurions ainsi été privés d'une oeuvre exceptionnelle, pleine de profondeur, de subtilité, de délicatesse, sur l'effritement de la mémoire, la transmission, la fuite du temps » estime la critique de TeleObs.

De Cyril Gelblat avec Charles Berling, Giovanna Mezzogiorno, Miou-Miou
Drame français - 2007 - 90'
Les murs porteurs, DR


Publié le Vendredi 24 Juillet 2009 dans la rubrique Culture | Lu 2312 fois