Sommaire
Senior Actu

Les deux-tiers des seniors ne se déclarent pas prêts à faire des économies sur leurs assurances

Selon un récent sondage réalisé par l’institut Ifop pour le compte de l’assureur MMA, une majorité (78%) des Français âgés de 65 ans et plus pense que souscrire une assurance ne revient pas à acheter « n’importe quel produit » et les deux-tiers (63%) ne se déclarent pas prêts à faire des économies sur leurs assurances, même en période de crise et de diminution du pouvoir d’achat. Un chiffre bien supérieur à la moyenne nationale (45%).


Pour ceux qui envisageraient de réduire leur budget assurances, c’est l’auto (16%) et la prévoyance (11%) qui seraient concernées en premier lieu, devant l’assurance habitation (7%) ou la complémentaire santé (3%).

Cependant, en temps de crise, une proportion importante de seniors français se dit plus attentive qu’avant à la qualité des prestations et des garanties des produits d’assurance (45%). Le prix des produits d’assurance (38% vs 50% moyenne nationale) n’arrive qu’en 2ème critère, ex-aequo avec la réputation de la compagnie d’assurances (38%), et devant la relation avec son conseiller (33%).

Toujours selon cette enquête, les Français âgés de plus de 65 ans sont plutôt mieux couverts que l’ensemble des Français : 4,6 contrats par foyer en moyenne, contre 4,3 de moyenne nationale. Sauf pour l’auto, pour laquelle ils sont aussi bien assurés que la moyenne (88%), ils sont mieux couverts pour leur habitation principale (97% vs 92%), leur santé (75% vs 69%), en assurance-vie (64% vs 52%), en assurance prévoyance (45% vs 39%) ou encore en protection juridique (45% vs 37%).

Mieux couverts, les 65 ans et plus déclarent également dépenser plus pour leurs assurances : 1.544 euros de budget annuel en moyenne (hors assurances vie et prévoyance) contre 1.277 euros pour l’ensemble des Français.

Les plus de 65 ans surfent aussi sur Internet pour l’assurance : près d’un sur deux se renseigne sur le web, et ils sont 44% à utiliser un comparateur de prix. La « Toile » joue ainsi un rôle croissant pour se renseigner et comparer, éléments jugés importants par 85% d’entre eux pour avoir la certitude de choisir la bonne assurance.

Toutefois, ils ne sont aujourd’hui que 13% à avoir souscrit un ou plusieurs contrats d’assurance en ligne. Les trois-quarts (72%) des seniors n’envisagent d’ailleurs pas de souscrire une assurance en ligne, principalement du fait de l’absence de contact avec un conseiller (70%), mais aussi dans une moindre mesure, parce qu’ils jugent les offres trop nombreuses sur le web (19%). Ils ne sont en revanche que 17% à craindre de faire un mauvais choix et d’être moins bien assurés.

Enfin, une très large majorité (90%) des plus de 65 ans attache beaucoup d’importance à la possibilité d’entrer en contact avec un conseiller pour souscrire une offre et 55% jugent qu’Internet est un complément utile dans leur relation avec leur assureur.

* Sondage MMA / Ifop réalisé du 9 au 11 juin 2009 selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 1013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Publié le Vendredi 3 Juillet 2009 dans la rubrique Finances | Lu 4471 fois