Sommaire
Senior Actu

Les dépenses de prévention en France, nouvel ouvrage de l’Irdes

L’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) vient de faire paraître dans la collection Série résultats un nouvel ouvrage intitulé « Les dépenses de prévention en France : estimation à partir des Comptes nationaux de la santé en 2002 ».


Plus concrètement, cette étude présente une méthodologie pour estimer les dépenses de prévention à partir des Comptes de la santé. Préalablement, est menée une réflexion sur les contours du champ de la prévention, sur ses frontières avec l’activité curative. Un mode de classement ad hoc des différents niveaux de prévention est également proposé.

Les dépenses de prévention isolées dans les Comptes Nationaux de la Santé s’élèvent, en 2002, à 2,5 milliards d’euros pour la prévention individuelle et 2,2 milliards d’euros pour la prévention collective, ce qui représente au total 2,9 % de la Dépense Courante de Santé.

Cependant, soulignent les auteurs, ces montants sous-estiment le niveau réel des ressources consacrées à la prévention individuelle puisqu’ils recouvrent uniquement les actions de prévention dont le financement est institutionnel ou alloué sur des fonds spécifiques. En particulier, l’activité préventive intégrée à la pratique courante des professionnels de santé est occultée. Une nouvelle estimation des dépenses de prévention est donc proposée ici.

La dépense totale consacrée à la prévention en France pour l’année 2002 peut être évaluée à 10,5 milliards d’euros, soit 6,4 % de la Dépense Courante de Santé et un peu plus de 0,6 % du PIB. Seul 1/5e de cette dépense relève d’actions de prévention ciblées sur les individus, le reste étant imputable à des actions de prévention collective, mesures à visée environnementale ou campagnes d’information et d’éducation à la santé.

Plus de la moitié (52%) des dépenses de prévention relèvent d’actions cherchant à éviter la survenue d’une maladie ou d’un état indésirable chez les bien-portants, un quart (24%) sont consacrées au dépistage et 24 % à la prise en charge de facteurs de risque non compliqués et de signes avant-coureurs de maladies.

L’Irdes est une association loi 1901 constituée d’une cinquantaine de personnes : chercheurs (économistes, médecins, statisticiens…), informaticiens, documentalistes… Multidisciplinaire, il observe et analyse l’évolution des comportements des consommateurs et des producteurs de soins, pour une meilleure connaissance des systèmes de santé.
Les dépenses de prévention en France, nouvel ouvrage de l’Irdes


Publié le Vendredi 9 Mai 2008 dans la rubrique Social | Lu 7884 fois