Sommaire
Senior Actu

Les dangers de la rue : campagne de sensibilisation des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Depuis 2002, la baisse du nombre de victimes de la route a été moins importante en milieu urbain qu’en rase campagne. En ville, cette baisse a surtout concerné les occupants de voitures et beaucoup moins les usagers vulnérables (piétons, cyclomotoristes, motards et cyclistes)*


Circuler en ville est complexe (notamment pour les personnes âgées) et l’apparition de nouvelles formes de mobilité (le vélo par exemple) rend d’autant plus nécessaire d’être attentif aux autres lorsque nous nous déplaçons.

En 2009, deux-tiers des victimes de la route ont été accidentées en milieu urbain et une part importante de ces accidents a eu pour origine une prise d’information insuffisante (« je ne l’ai pas vu… ») et/ou une analyse erronée de la situation (« j’ai cru que… »).

Face à ce constat, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention ont décidé de lancer conjointement une nouvelle campagne de sensibilisation sur les dangers de la circulation en ville. La campagne se décline en quatre visuels, chacun représentant une situation à risque mettant en scène deux usagers de la rue (piéton/voiture, poids lourd/vélo, voiture/moto, piéton/vélo). Par ailleurs, une statistique vient rappeler l’importance du risque.

L’objectif de cette campagne est d’interpeller les Français sur ces « dangers de la rue » et de donner les bons réflexes qui, « s’ils étaient adoptés par tous, éviteraient bon nombre d’accidents, ce que résume la signature : "Les statistiques, évitons de rentrer dedans" ».

La campagne sera visible dès le 13 décembre 2010 à Paris et dans les grandes villes de Province (Marseille, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Lille…) et dès janvier 2011 sur les balises de l’association Prévention Routière. Elle sera également diffusée en décembre dans les quotidiens Métro, Le Monde, les magazines Elle, Paris Match, Télé 7 Jours et Auto Moto.

Enfin, un dépliant d’information intitulé « Les bons réflexes en ville » proposant des conseils pour chacun des quatre scénarios types d’accidents en ville est disponible gratuitement auprès des 101 comités départementaux de l’association Prévention Routière et en téléchargement sur les sites Internet des partenaires : www.preventionroutiere.asso.fr et www.assureurs-prevention.fr

* Entre 2002 et 2009, la baisse des victimes d’accidents en milieu urbain a été de 50% pour les occupants de voitures, mais seulement de 27% pour les piétons, 24% pour les cyclomotoristes, 12% pour les motards et 6% pour les cyclistes.

Cache à la visibilité (piéton/voiture) : « 25% des piétons accidentés étaient masqués avant de traverser »

Les dangers de la rue : campagne de sensibilisation des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention
Un véhicule circule en agglomération dans une rue principale large. Hors intersection, un piéton s’apprête à traverser la chaussée.

Avant de descendre sur la chaussée, le piéton est entièrement masqué à la vue du conducteur par un véhicule en stationnement, à l’arrêt ou manoeuvrant.

Il peut être aussi caché par un arbre ou un panneau publicitaire. Le piéton ne voit pas le véhicule et engage sa traversée alors que le véhicule est proche. Le conducteur ne détecte pas le piéton, ou très tardivement. Le conducteur freine trop tard ou n’a pas le temps d’effectuer une manoeuvre d’urgence.

Parmi les règles de base

- Aux carrefours et aux traversées, empruntez les passages piétons.
- Regardez toujours à gauche puis à droite puis de nouveau à gauche avant de vous engager sur la voie, et respectez la couleur des feux.
- Faites attention aux véhicules qui reculent ! Ils peuvent ne pas vous voir, en particulier les camions et les camionnettes.
- Ne descendez pas du trottoir tant que le passage n’est pas libre. En effet certains gros véhicules risquent de ne pas vous voir à leur droite à cause de leur angle mort.


Publié le Lundi 13 Décembre 2010 dans la rubrique Transports | Lu 2996 fois