Sommaire
Senior Actu

Les clés de l'alimentation anticancer : 150 recettes pour éviter et lutter contre la maladie

Le 22 septembre prochain, les éditions Terre vivante vont publier l’ouvrage intitulé Les clés de l’alimentation anticancer et maladies inflammatoires, infectieuses, auto-immunes… Un ouvrage de 256 pages (23 euros) qui s’annonce comme « un véritable outil pour les personnes malades, leurs proches ou toute personne souhaitant améliorer la qualité de son alimentation ». Détails.


Les clés de l'alimentation anticancer : 150 recettes pour éviter et lutter contre la maladie
On le sait, nous sommes ce que nous mangeons. En tout cas, pour une grande part de la population. C’est la raison pour laquelle de nos jours, de plus en plus de médecins et de scientifiques nous alertent sur les aliments qui composent nos repas de tous les jours… Avec les très mauvais, les mauvais, les neutres, les bons et les très bons !
 
Ce nouveau livre, qui va paraitre le 22 septembre prochain dans le cadre d’Octobre rose (mois dédié au cancer du sein) s’inscrit dans cette tendance du bien-manger pour être en forme et même, pour se soigner… Il est le fruit de la rencontre entre Maryse Groussard, une malade du cancer écartée des protocoles classiques -elle a refusé une ablation du sein- et de son médecin, le Dr Jean-Christophe Charrié, porte-parole de l’endobiogénie.
 
En 256 pages, il regroupe principes nutritionnels, conseils pratiques et recettes adaptées pour lutter contre le cancer. Les explications scientifiques vulgarisées expliquent comment la cellule cancéreuse –et plus largement le processus inflammatoire– se nourrit et comment donc on peut l’affamer pour la freiner, voire la stopper. Les 175 recettes concoctées par la patiente mettent en application les principes nutritionnels préconisés par le médecin, en mêlant tradition et gourmandise.
 
Rappelons que l’endobiogénie est une médecine intégrative qui s’appuie sur les plantes comme outil thérapeutique de prédilection, ainsi que sur l’implication du patient dans son hygiène de vie et son alimentation. 

Préface du Dr Lapraz qui a fondé, en 2008, la Société internationale d’endobiogénie et de physiologie intégrative et a formé de nombreux médecins à travers le monde.

« De nos jours, nul ne nie le rôle capital de l’alimentation dans la prévention des maladies et le suivi du devenir des patients porteurs d’affections les plus diverses : cardiovasculaires, rhumatismales, dégénératives, immunitaires et cancéreuses. Pas un secteur de la médecine n’échappe à la profusion d’ouvrages grand public, ou plus spécialisés, diffusant des conseils alimentaires, souvent contradictoires entre eux, que les malades comme les bien-portants suivent avec une confiance trop souvent aveugle.
 
Comment alors trouver la juste voie entre les livres qui prônent la suppression des laitages et ceux qui, au contraire, encouragent leur consommation sans limite ? Entre les tenants des régimes hyperprotéinés qui conseillent de la viande à chaque repas et ceux de l’alimentation végétarienne, voire vegan ? (...)
 
Les réponses qui doivent être apportées ne peuvent supporter l’à-peu-près ou le standardisé, car elles conditionnent très directement le devenir de l’individu. Elles doivent non seulement s’inscrire dans la connaissance précise de la nature de l’aliment considéré et de ses effets sur le sujet qui les absorbe, mais aussi dans la compréhension des modalités du fonctionnement physiologique de celui-ci et donc de ses besoins réels. (…)
 
Cette approche globale du malade, l’endobiogenie, ne peut s’accorder avec une vision éclatée et dissociée de l’individu et de sa maladie. Elle permet de poser un regard neuf sur le patient atteint de cancer. (…) Le livre du Dr Jean-Christophe Charrié s’inscrit dans la démarche intégrative et endobiogénique. Sortant des sentiers battus, il répond de façon précise aux nombreuses questions que peut se poser le patient atteint de cancer.
 
Il explique pourquoi des directives alimentaires sont possibles et justifiées au regard des données de la science actuelle. Elles s’appuient sur une approche éclairée des grands mécanismes hormonaux impliqués dans la cancérisation et de leur relation avec l’alimentation. Il ne s’agit pas d’imposer aux patients des avis relevant de principes dictatoriaux mais, dans une visée de responsabilisation face à leur maladie, de les amener à comprendre pourquoi des conseils recommandant de grandes options alimentaires leur sont indiqués
».
 
Livre disponible le 29 septembre 2017 - coll. Conseils d’experts
En librairies, jardineries, magasins bio et sur boutique.terrevivante.org


Publié le Mercredi 23 Août 2017 dans la rubrique Bien-être | Lu 1692 fois