Sommaire
Senior Actu

Les cinq actions clefs pour une retraite au féminin réussie selon Mondial Assistance

Pension, rachat de trimestres, majoration de durée d’assurance pour enfants… Afin d’aider les femmes à préparer leur retraite dans les meilleures conditions possibles, l’assureur Mondial Assistance a listé cinq actions clefs à suivre ou mettre en place.


En matière de pension, il n’est pas toujours simple d’être sûr de faire valoir tous ses droits. Pour les femmes, encore plus que pour les hommes, le départ à la retraite est souvent un parcours semé d’embûches. Les dernières évolutions sur les avantages accordés aux mères de famille en sont l’exemple le plus récent.

Dans ce contexte, l’assureur Mondial Assistance, qui propose depuis 2003 toute une gamme de services (bilan retraite, étude de rachat de trimestres ou aide à la liquidation de droits), s’est fixé pour objectif de donner aux femmes cinq conseils clefs qui s’adressent spécifiquement aux futures retraitées. Détails.

1. Conserver et classer : les femmes comme les hommes doivent conserver tout au long de leur vie tous les documents nécessaires à l’ouverture de leurs droits : bulletins de salaire, décomptes de points, attestations d’indemnisation chômage, indemnités journalières délivrées par la SS, certificats de travail, attestations d’allocations attribuées par la CA etc. Plus spécifiquement, les femmes doivent conserver tous les éléments liés à leurs enfants ((actes de naissance, actes d’adoption, livret de famille, allocations d’éducation pour enfant handicapé, etc.). Ces conseils s’appliquent aussi, bien entendu, aux documents du conjoint qui doivent être regroupés, classés et conservés en un lieu sûr et identifié.

2. Plein feu sur les compléments indispensables : les droits de base constitués par le régime général et les complémentaires obligatoires (CNAV, AGIRC et ARRCO) n’offrent le plus souvent qu’une pension limitée. Pour éviter une chute brutale de revenus au moment du départ à la retraite, il est indispensable de se constituer régulièrement une épargne retraite. C’est particulièrement vrai pour les femmes. En effet, 80% des postes à temps partiels sont occupés par des femmes dont les cotisations retraites sont par conséquent réduites. Leurs pensions risquent donc d’être minimes.

3. Conserver ses avantages familiaux. Les avantages familiaux restent un apport essentiel dans la pension des femmes. Selon une étude de l'Assurance retraite, neuf femmes sur dix à la retraite en 2005 ont bénéficié d'avantages familiaux qui leur ont apporté en moyenne un supplément de pension de 30 %. La majoration de deux ans par enfant de la durée d’assurance, jusqu’ici réservée aux femmes, a été récemment remise en cause au nom de l’égalité des sexes. Le gouvernement vient de décider de revoir le dispositif. Pour les enfants nés après le 1er janvier 2010, la deuxième année d’avantage retraite sera librement attribuée au sein du couple à la mère ou au père, une négociation qu’il conviendra d’aborder au plus tôt.

4. Pension de réversion : un droit à ne pas oublier malgré le deuil. La pension de réversion permet au conjoint survivant de toucher une partie des droits du conjoint décédé. Veuves ou veufs doivent être âgés d’au moins 55 ans pour bénéficier de la pension de réversion aux régimes général et alignés, si le décès est intervenu à partir du 1er janvier 2009. Avec une durée de vie moyenne plus longue que leurs conjoints, ce sont majoritairement les femmes qui bénéficient (ou pas) de ces pensions de réversion.

5. Construire son projet de retraite. Après une vie active très active, mieux vaut aborder la retraite avec sérénité et quelques projets pour bien la remplir. Ne pas vieillir, c’est rester active et enthousiaste. Associations, bénévolat, formation… les idées ne manquent pas mais il est urgent de s’en préoccuper avant d’être effectivement retraitée. En particulier, un an avant le départ en retraite, il est temps d’entrer dans les détails et de préparer précisément le dossier. Reconstitution de carrière, réunion des justificatifs, vérifications multiples, projection de la rente au moment du départ en retraite à taux plein… il faut compter 3 à 6 mois, voire plus pour constituer un dossier complet et être prête au bon moment. Autant être prête un an à l’avance.


Publié le Mercredi 18 Novembre 2009 dans la rubrique Retraite | Lu 2829 fois