Sommaire
Senior Actu

Les Parcours du Cœur 2012 : 37ème édition les 31 mars et 1er avril 2012

La Fédération Française de Cardiologie (FFC) vient de lancer les Parcours du Cœur 2012, la plus importante manifestation nationale de prévention-santé : au programme… 0 cigarette, 5 fruits et légumes et 30 minutes d’activité physique par jour ! C’est le mot d’ordre donné par la FFC pour cette 37ème édition qui se tiendra dans toute la France les 31 mars et 1er avril 2012. Détails.


Au programme de ces journées : des conseils de prévention délivrés par les cardiologues bénévoles de la Fédération, mais aussi des animations sportives et un coaching personnalisé avec des champions du monde du sport sur www.fedecardio.com.

Le temps d’un week-end, chaque ville participante organise un parcours à caractère sportif pour les petits et les grands. Au programme : marche, vélo, roller, randonnée, mais aussi escalade, course, marche nordique, tai-chi, QiQong, yoga, fitness… ainsi que des stands d’information.

Les cardiologues, les bénévoles de la FFC et des professionnels de santé accueillent les visiteurs en leur apportant des conseils. Des initiations aux premiers secours sont également proposées au public.

Avez-vous la « 0-5-30 » attitude ? Cette année, la FFC proposera au public de tester son cœur sur le module « Mon Parcours Cœur ». Une façon simple pour chacun de vérifier les bonnes habitudes d’hygiène de vie et découvrir son profil cardiaque. Les internautes pourront alors comparer leurs résultats avec ceux de grands sportifs comme Stéphane Diagana, Florian Rousseau, Thomas Voeckler…

Rendez-vous sur www.fedecardio.com

Bouger pour son cœur : les recommandations de la Fédération Française de Cardiologie

Les Parcours du Cœur 2012 : 37ème édition les 31 mars et 1er avril 2012
Le cœur est un muscle, plus il est entrainé, mieux il fonctionne. L’activité physique régulière aide la dilation des artères, prévient la formation de dépôts sur les parois internes des artères, ce que l’on appelle l’athérosclérose et qui touche en particulier les artères du cœur et du cerveau. Au moins 30 minutes d’exercice physique ou sportif chaque jour sont indispensables pour entretenir le cœur et aide à :

- conserver un poids normal et si besoin à perdre quelques kilos,
- diminuer le « mauvais » cholestérol
- lutter contre le diabète
- réduire le risque de crise cardiaque
- réduire la pression artérielle

Le sport OUI mais chacun à son rythme… Faire de l’exercice ne signifie pas nécessairement pratiquer un sport de compétition ! Il faut choisir l’activité physique qui convient et qui fait plaisir ! Le tout est de parvenir à une dépense énergétique de 1 000 kcal/semaine. Un sport bon pour le cœur est un exercice d’endurance long et régulier.

Le sport sans risque, c’est : respirer à fond, boire de l’eau, ne pas aller au bout de ses limites, apprendre sa fréquence cardiaque limite, contrôler son pouls et s’accorder du temps de repos et si l’on est cardiaque prendre rendez-vous avec son cardiologie avant toute activité sportive.

Quelques solutions simples pour intégrer l’activité physique à la vie quotidienne : prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, privilégier la marche à pied pour vos déplacements, descendre un arrêt de bus plus tôt, mettre plus d’énergie dans les gestes et activités au quotidien…

L’activité physique réduit de 30% le risque d’accident cardiovasculaire.

Une heure de marche à l’allure de 6 à 7 km/h trois fois par semaine permet d’améliorer de 12% les performances de la pompe cardiaque. L’exercice physique chez la femme Les bienfaits de l’activité physique sont nombreux chez les femmes : elle permet dès le plus jeune âge de se construire un bon squelette, avec une masse osseuse importante. A l’âge adulte et notamment à l’arrivée de la ménopause, le sport permet de conserver au maximum ces acquis, en réduisant le taux de perte osseuse.

Par ailleurs, une activité sportive régulière, trois fois par semaine par exemple, contribue à renforcer le système cardio-respiratoire. Une demi-heure de marche active quotidienne réduit le risque cardiovasculaire deux fois plus chez les femmes que chez les hommes pour une activité physique comparable (20% contre 10%). « A la ménopause, trois quarts d’heure 3 fois par semaine sont plus adaptés, à condition d’avoir effectué au préalable une épreuve d’effort chez le cardiologue » conseille Claire Mounier-Vehier, vice-présidente de la Fédération Française de Cardiologie.

L’activité physique, un bon moyen de lutter contre le surpoids

L’activité physique aide à conserver un poids normal et si besoin à perdre quelques kilos. Atteindre un «poids santé» est recommandé, le risque de crises cardiaques est trois fois plus élevé chez les femmes qui ont un surplus de poids que chez celles qui ont un « poids santé ». Une consultation chez un médecin généraliste peut aider à trouver cet équilibre qui pourra également indiquer les aliments sains qui permettent de réduire le taux de cholestérol.

L’exercice physique : le plus puissant anti-stress

Personne n’est épargné par le stress, souvent appelé « le mal du siècle ». Il est une réponse normale de l’organisme face à un ensemble de contextes modifiant son fonctionnement habituel. Il peut être positif et peut pousser à l’action ou à l’effort lors d’un challenge professionnel ou sportif. Mais le plus souvent, le stress est négatif et engendre des émotions désagréables. Ce stress chronique a une influence négative sur les facteurs de risque cardiovasculaires et s’il n’est pas la cause principale de l’hypertension artérielle, il peut néanmoins la favoriser, voire l’aggraver. Le stress incite également à fumer davantage, en donnant l’impression d’un moment de détente. Il peut faire grossir, en favorisant le syndrome métabolique, ce qui augmente sensiblement le risque d’infarctus. Enfin, certaines personnes sensibles au stress ont tendance à être davantage sédentaires.

Sexualité, une activité physique bonne pour le cœur

Véritable effort physique, l’acte sexuel permet d’éliminer les toxines, d’activer la circulation veineuse et de muscler le cœur. Pendant la période d’excitation, la fréquence cardiaque passe de 70 pulsations par minute à plus de 100 pulsations par minute. Les cardiologues ont estimé qu’une activité sexuelle équivalait à l’effort nécessaire pour monter deux étages à pieds (ou celui d’une marche énergique) pour des jeunes personnes n’ayant pas d’hypertension artérielle. Pour les personnes plus âgées ou ayant une maladie cardiovasculaire, le repère d’effort correspond à une montée de trois étages. Attention, une activité sexuelle peut-être contre-indiquée en cas de maladies cardiovasculaires, il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin traitant…

Les « Parcours du Cœur » en bref

Les Parcours du Cœur sont la plus importante manifestation nationale de prévention-santé organisée par la Fédération Française de Cardiologie et son réseau de bénévoles depuis 37 ans, en partenariat avec les municipalités et les associations sportives. En 2011, 965 villes se sont mobilisées et plus de 119 000 personnes y ont participé. Pour connaître le Parcours du Cœur le plus proche de votre domicile, rendez-vous sur www.fedecardio.com/parcoursducoeur La Fédération Française de Cardiologie lutte contre les maladies cardiovasculaires depuis plus de 45 ans. Cette association reconnue d’utilité publique depuis 1977 est présente partout en France.


Publié le Mercredi 21 Mars 2012 dans la rubrique Bien-être | Lu 1909 fois