Sommaire
Senior Actu

Lépine-Versailles : du nouveau dans l'accueil des ainés à Versailles

Pour faire face aux besoins grandissants et améliorer l’offre, le CCAS de Versailles a souhaité se concerter avec l’ensemble des partenaires locaux du secteur médico-social et sanitaire et faire de Lépine-Versailles, plateforme de services gérontologiques, un véritable projet d’aménagement du territoire. Détails.


Dans la pratique, ce projet répond à trois exigences fondamentales : permettre une liberté de choix des personnes âgées pour leur fin de vie, construire une chaîne entre domicile, établissement d’hébergement et hôpital, et enfin, mobiliser la solidarité entre les générations pour une prise en charge de qualité, accessible financièrement.
 
En créant une plateforme de services ouverte sur le monde qui l’entoure, Versailles (78) a veillé à faire de Lépine-Versailes, un établissement situé en cœur de ville dans le quartier central des Chantiers. Entouré d’une gare, d’un stade et d’une crèche, l’ensemble forme un espace vivant et intergénérationnel.
 
Doté d’une cafétéria et d’un atrium ouverts au public, cette structure a été pensée pour accueillir les résidents mais aussi leurs proches et leurs familles. Ainsi depuis octobre 2016, elle propose sur un même site l’ensemble des services (maintien à domicile, accueil de jour et hébergement), permettant aux bénéficiaires et à leur famille de trouver des réponses concrètes ou d’être orientés vers les partenaires les plus adaptés.
 
De trois passages par semaine à l’organisation d’un maintien à domicile complet –soit l’équivalent de 3 passages par jour, 7 jours sur 7-, ou à l’accompagnement à une entrée en maison de retraite (EHPAD), les équipes suivent les patients tout au long de leur parcours, leur garantissant une réponse personnalisée, à chaque étape de l’évolution de leurs besoins.
 
En complément de l’accueil et de l’accompagnement quotidien des anciens en perte d’autonomie, cet établissement est spécialisé pour s’occuper des personnes âgées atteintes d’Alzheimer en combinant les savoir-faire des équipes à domicile et de l’accueil de jour. Afin de maintenir au maximum les capacités cognitives, émotionnelles, spirituelles et d’interaction sociale des patients, un médecin, trois psychomotriciens, un psychologue, une dizaine d’infirmiers et une cinquantaine d’aides-soignants -dont certains spécialisés- et une dizaine d’agents hôteliers les accompagnent.
 
Enfin, Lépine-Versailles développe des outils (ateliers thérapeutiques, jardinage, photo-langage, organisation du domicile, robot émotionnel et thérapeutique Paro, etc.) et fait appel au monde de la recherche et de l’innovation et l’architecture du bâtiment a été pensée pour permettre aux résidents de circuler librement et bénéficier des animations et services, tout en garantissant leur sécurité.
 
Au total, 36 résidents sont accueillis depuis octobre 2016. Toutefois, précisons que la réhabilitation complète de l’établissement sera finalisée en septembre 2017 et permettra, à terme, l’accueil des 112 résidents sur 4 étage de 28 logements individuels. Toujours l’année prochaine, un accueil de jour de 12 places proposera des activités de stimulation et de réhabilitation cognitive.


Publié le Mercredi 14 Décembre 2016 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1868 fois