Société

Le suicide des personnes âgées : le point de l’AD-PA


Michèle Delaunay attire l’attention des Français sur le suicide des personnes âgées. Elle a entièrement raison d’insister sur cette question majeure trop souvent négligée, car le rôle d’une ministre est d’utiliser son pouvoir de parole pour rappeler les grandes questions sociétales.


Au-delà c’est à plusieurs questions qu’il faut s’atteler :
- Revaloriser l’image des aînés dans notre société car la dévalorisation sociale conduit souvent à la dévalorisation individuelle. Il faut ainsi lutter contre l’âgisme, ce racisme par l’âge, qui gangrène notre société et conduit à penser que la vie d’un vieux vaut bien peu au regard de la vie d’un jeune.

- Mieux accompagner les personnes âgées fragilisées en augmentant le nombre de professionnels à domicile et en établissement afin de lutter contre tout type d’isolement.

- Accompagner les personnes âgées à des activités hors de chez elles, mieux les écouter au quotidien est fondamental. C’est pourquoi il faut mettre en place la prestation autonomie annoncée par François Hollande.

- Mettre en œuvre un véritable dépistage des phénomènes dépressifs chez les personnes âgées en s’appuyant sur les services d’aide à domicile, les professionnels libéraux et les structures sanitaires. La prévention des fragilités psychiques (de la baisse d’estime de soi jusqu’à la dépression) reste en effet largement inefficace dans notre pays par manque de moyens.

Pour aller plus loin lire aussi


Lu 1167 fois
Publié le Jeudi 9 Août 2012



Réagir à cet article :