Sommaire
Senior Actu

Le sport sans risque pour la santé des femmes

L'anatomie féminine nécessite une approche spécifique dans la pratique du sport. Isabelle Reynaud, kinésithérapeute, a donc créé « Sport et Spécificités Féminines Association » et s'est entourée d'une équipe médicale et paramédicale spécialisée dans ces domaines.


Oui, le sport est bon pour la santé... mais à condition qu’il soit bien pratiqué ! Aujourd’hui, de plus en plus de femmes ont une activité physique régulière, footing, zumba, yoga, pilates, crossfit etc., et pratiquent, sans le savoir, des exercices très peu respectueux de leur anatomie avec des répercussions sur leur quotidien et leur sexualité.
 
Dans ce contexte, cette association vise à informer sur les risques pelvi-périnéaux (fuites urinaires, descentes d'organes etc.), que l'on peut rencontrer dans le quotidien comme dans le sport. Mais aussi, sensibiliser les sportives à ce sujet.
 
Rappelons qu’en France, quatre millions de personnes sont touchées par l'incontinence urinaire et les trois-quarts d'entre elles sont des femmes. Souvent tabous, les risques et problèmes pelvipérinéaux sont vécus par la majorité des femmes comme une fatalité, conséquence inéluctable de la grossesse, de l’accouchement, d’un surpoids, etc.
 
Pour Isabelle Reynaud, kinésithérapeute spécialisée dans le domaine du sport et de l'abdo-pelvi-périnéologie depuis dix-huit ans, il est temps de briser le tabou et de prévenir ces risques.
Passionnée et engagée, Isabelle Reynaud, également titulaire d’un CES de Sexologie Clinique, intervient dans de nombreux colloques afin de sensibiliser les acteurs de la santé ou autres à la prévention et au maintien du « Capital Pelvien » des femmes.
 
De fait, le sport, bien évidemment conseillé pour la qualité de vie des femmes, ne peut et ne doit pas devenir un risque pour leur santé à venir. L'entraînement, comme la pratique du sport, s'est appuyé sur les recommandations élaborées à partir des spécificités masculines. L'anatomie, la physiologie, comme la biomécanique féminine, présentent des particularités trop longtemps méconnues. L'allongement de la durée de vie et l'accroissement de l'activité physique imposent désormais une approche différente.
 
Le sport pour la santé et non pour l'altérer : tel est le leitmotiv de Sport-SF Association qui s’adresse aux sportives de tout âge, jeunes filles, adolescentes, jeunes femmes et femmes, et de tout niveau, débutantes, occasionnelles, régulières, de haut-niveau, ainsi qu’aux professionnels de la santé, du sport et de la forme.
 
Comme l’indique Isabelle Reynaud : « le capital pelvien ne doit pas devenir un "handicap" pelvien. Notre association s’est donc fixée pour objectifs d’informer, de sensibiliser les femmes mais également de promouvoir des pratiques sportives adaptées à l’anatomie féminine afin de ne pas laisser s’installer le “lit des pathologies” telles que l’incontinence urinaire, anale, les prolapsus, l’urgenturie, etc. »
 
Créé par Isabelle Reynaud et rédigé en collaboration avec le Pr. Pierre Mares, le passeport pelvi-périnéal (payant) se décline en trois versions : une histoire de femme pour les plus de 45 ans, une histoire de jeune femme pour les 25-45 ans et une histoire de jeune fille pour les 15-25 ans.
 
Et Isabelle Reynaud de poursuivre : « à l’heure actuelle, il existe un no man’s land sur la prise en charge de la sphère pelvi-périnéale (…). Les femmes n’osent pas poser de questions et les médecins n’abordent que très rarement ce sujet auquel ils sont d’ailleurs peu sensibilisés. Ce passeport se veut un document de référence pour permettre à chaque femme d’être davantage responsable de sa santé ». 
  
Pour en savoir plus
Sport-SF Association
20, rue du carré du roi - 34000 Montpellier - FRANCE
Tél. +33 (0)7 50 35 03 62
contact.sportsf@gmail.com 


Publié le Jeudi 26 Mai 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1388 fois