Sommaire
Senior Actu

Le sirop d'érable bon pour la santé… notamment contre le diabète

Si vous passez un jour par le Canada vous ne pourrez pas en repartir sans avoir goûté, au moins une fois, au fameux sirop d’érable… Véritable « institution » nationale. Des récentes recherches pratiquées sur le sirop d'érable et sa forme originelle, l'eau d'érable, réalisées par l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF), rapportent que ces deux produits auraient également d'importantes quantités de terpènes, et plus particulièrement d'acide abscissique, bénéfiques sur la santé, notamment contre le diabète.


La science du 21e siècle a récemment permis de révéler que le sirop d'érable comportait des polyphénols (puissants antioxydants) et affichait une valeur ORAC* comparable à celle de fruits et légumes courants de notre alimentation, tel le brocoli.

Des recherches additionnelles sur le sirop d'érable et sa forme originelle, l'eau d'érable, réalisées par le docteur Yves Desjardins et ses collègues de l’INAF, rapportent que ces deux produits contiennent également d'importantes quantités de terpènes, et plus particulièrement d'acide abscissique, une phytohormone dont on ne connaissait pas, jusqu'à tout récemment, l'effet bénéfique sur la santé.

L'eau d'érable et le sirop d'érable contiennent donc de l'acide abscissique sous forme conjuguée, de même qu'un certain nombre de métabolites en concentration quasi thérapeutique selon les seuils effectifs d'ABA rapportés par le groupe du Dr Guri aux États-Unis.

Rappelons que l'action physiologique de l'acide abscissique dans le règne végétal est connue depuis longtemps par les physiologistes végétaux et les chercheurs en botanique, mais ses bénéfices sur la santé de l'homme n'ont été rapportés que récemment.

Cet acide est reconnu, entre autres, pour stimuler le relâchement de l'insuline par les cellules pancréatiques et accroître la sensibilité des cellules adipeuses à l'insuline, ce qui lui confère des propriétés thérapeutiques pour le syndrome métabolique et le diabète.

Selon Geneviève Béland, directrice de la promotion et du développement des marchés de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, « cette découverte est une indication que les produits d'érable offrent un complexe d'éléments actifs complémentaires. Les molécules de sucre à l'origine des attributs énergétique et sucrant des produits d'érable sont intrinsèquement complémentées par les molécules d'acide abscissique puisque celles-ci favorisent l'homéostasie insulinique. Naturellement, des études additionnelles sont nécessaires pour clairement démontrer l'effet de la consommation des produits d'érable sur la dynamique insulinique ».

Les résultats détaillés de l'étude seront présentés par le Dr Desjardins lors du 28e congrès international horticole au Portugal (Lisbonne) du 22 au 27 août 2010.

Soulignons que le Dr Yves Desjardins est professeur au département de phytologie de l'Université Laval depuis 1991. Il est membre actif du Centre de recherche en horticulture, où il mène des travaux de recherche en horticulture fruitière et maraîchère et des recherches de nature plus fondamentale sur l'écophysiologie des cultures in vitro. Le Dr Desjardins est également un important collaborateur au Réseau international d'innovation de l'érable coordonné par la Fédération des producteurs acéricoles au nom de l'industrie canadienne de l'érable.

Le Québec assure environ 80 % de la production mondiale de sirop d'érable.

* méthode utilisée pour sélectionner des aliments ayant un fort pouvoir antioxydant
Le sirop d'érable bon pour la santé… notamment contre le diabète


Publié le Mardi 9 Mars 2010 dans la rubrique Nutrition | Lu 14607 fois