Sommaire
Senior Actu

Le restant de nos jours de Peter Kihlgård : pour rire du malheur et pleurer du bonheur… (roman)

Les éditions Actes Sud viennent de publier le dernier roman du Suédois Peter Kihlgård : Le restant de nos jours. Après trente ans de vie commune, deux êtres qui s’aiment vont se suicider ensemble…


Note de l'éditeur

Kicki est excentrique, impulsive, intellectuelle, indépendante, infidèle. Lasse est un « bon gars », rationnel, simple, fidèle, sensible et victime de crises de colère incontrôlables. Depuis trente ans, ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Il est à quelques doigts d’un nouvel infarctus qui pourrait lui être fatal, elle a eu le cancer, en est apparemment guérie, mais…

Contant à rebours la vie de ces deux êtres, du moment où ils vont se suicider ensemble à leur première rencontre, le texte est composé d’un certain nombre d’épisodes de leurs vies. Le lecteur navigue entre le regard de l’un et de l’autre.

Cachant comme ils peuvent la douleur de ne jamais pu avoir d’enfants, ils se nourrissent mutuellement en inventant des histoires qui embellissent des moments difficiles, par exemple l’absence d’un parent ; Lasse sans sa mère et Kicki sans son père.

Lasse invente l’histoire incroyable et détaillée de la rencontre amoureuse des parents de Kicki et les événements conduisant au départ de son père. Kicki invente à son tour l’histoire encore plus incroyable des parents de Lasse. Ils bâtissent également des scènes érotiques qui pimentent leur couple, ou mettent en scène leur grande rupture face à un caméscope.

Il y a de l’absurde et du tragi-comique dans l’histoire de Kicki et Lasse : il s’agit d’apprendre à rire du malheur et à pleurer du bonheur. On est touché par les remises en question et les peurs qui les sous-tendent, mais aussi surpris et amusé par les situations parfois burlesques dans lesquelles se retrouvent les personnages.

Le lecteur est pris dans cette histoire comme dans une avalanche, saisi par l’honnêteté et la simplicité avec laquelle les personnages se battent contre la complexité que constitue une histoire d’amour. Drôle et loufoque, il n’y a pas de cliché, pas de chichi, juste le simple besoin de l’autre ; on a l’impression d’observer des âmes qui avancent en tâtonnant mais qui, mine de rien, sont encore ensemble après trente ans.

Rappelons que Peter Kihlgård est né en Suède en 1954. Il est depuis 1982 l’auteur d’une douzaine de romans et de plusieurs pièces de théâtre, tous inédits en français. Il signe ici un roman « potentiellement culte » souligne l’éditeur, salué par le prix Stina Aronsons.
Le restant de nos jours de Peter Kihlgård : pour rire du malheur et pleurer du bonheur… (roman)

Le Restant de nos jours de Peter Kihlgård
juin 2009 / 11,5 x 21,7 / 256 pages
ISBN 978-2-7427-8382-3 / AS7899

Prix indicatif : 20,00 €


Publié le Mercredi 1 Juillet 2009 dans la rubrique Culture | Lu 1506 fois