Sommaire
Senior Actu

Le nouveau stagiaire : quand Robert de Niro s'ennuie à la retraite (film)

Le dernier film de Nancy Meyers, « Le nouveau stagiaire » est sorti sur les écrans français le 7 octobre dernier. Passée largement inaperçue, cette comédie américaine avec Robert de Niro et Anne Hathaway évoque pourtant (avec le sourire) une problématique totalement contemporaine : celle des retraités qui s’ennuient et qu’ils veulent reprendre du service.


Tout comme la littérature, le cinéma aborde de plus en plus souvent des thématiques seniors… Le vieillissement, la maladie (notamment Alzheimer), la disparition d’un proche, la cohabitation intergénérationnelle… Et aujourd’hui la retraite. Preuve que le septième art reste au plus proche des préoccupations de nos contemporains.
 
Dans son dernier long-métrage, Le nouveau stagiaire, Nancy Meyers met en scène le grand Robert de Niro avec la jolie Anne Hathaway. L’histoire (ou le pitch, comme on dit aujourd’hui) est celle d’un veuf retraité de 70 ans qui s’enquiquine copieusement à la retraite ! Yoga, chinois, jardinage,... Rien ne marche ! Comme de nombreux seniors, il s’aperçoit qu’il s’ennuie à ne rien faire et qu’il lui faut réagir ! Pour ce faire, il décide de reprendre du service et accepte un poste de… stagiaire sur un site Internet de mode.
 
Avec Le Nouveau stagiaire, Nancy Meyers aborde un aspect de la vie important, qui pour elle construit une part non négligeable de notre identité profonde : le travail. La réalisatrice y a fait allusion dès le début du film avec cette citation de Sigmund Freud : « Amour et travail. Travail et amour. Ce sont deux des piliers de la vie ». Et la réalisatrice d’ajouter : « Je pense qu'avoir un but et se sentir utile sont des besoins aussi fondamentaux qu'aimer et être aimé ».
 
Naturellement, ce film évoque également les différences entre les générations, entre Ben (De Niro), issu du baby-boom et Jules (Anne Hathaway) appartenant aux « Millennials », la toute dernière génération à avoir accédé au marché du travail.
 
Certes, il s’agit d’une petite comédie, elle a toutefois le mérite de pointer du doigt un véritable problème de société : l’ennui de certaines personnes qui se retrouvent à la retraite et qui risquent  l’isolement et la déprime… Elle aborde également les relations parfois difficiles entre « anciens » et « modernes » au sein d’un même bureau.



Publié le Mercredi 21 Octobre 2015 dans la rubrique Culture | Lu 1944 fois