Sommaire
Senior Actu

Le mécénat de compétences : vous connaissez ?

Relativement mal connu du grand public, le mécénat de compétences est une mise à disposition ponctuelle et gracieuse de salariés à une association à vocation culturelle, sociale ou humanitaire, dans le cadre d'un prêt de main d'oeuvre ou de la réalisation d'une prestation de service. C’est également un bel outil d’accompagnement de fin de carrière pour les salariés seniors qui le souhaitent…


Mécénat de compétences avec Koeo
Cette formule permet de « professionnaliser » la structure associative qui bénéficie ainsi de véritables compétences qui lui sont offertes. Et de leur côté, les salariés mettent leur savoir-faire et leur expérience au service d'une bonne cause. Enfin, pour l’entreprise qui participe à cette opération, elle profite de déductions fiscales en chiffrant la valorisation du temps passé par ses collaborateurs au profit de l'association.
 
Ce mécénat participatif s’avère être un outil intéressant pour accompagner la transition en fin de carrière et le début de retraite au travers d'un aménagement spécifique : le Temps Partiel Solidaire. Par exemple, une entreprise peut proposer à des collaborateurs seniors volontaires de donner 20 ou 30% de leur temps de travail à des travaux d’intérêt général.
 
Ce système permet de maintenir une dynamique de compétences réelle et un sentiment d'utilité du collaborateur ainsi missionné. Mais ce type de mécénat crée aussi un « pont » d'activité avec le début de la retraite en permettant au salarié -futur retraité- de continuer d'accompagner l'association bénéficiaire sous forme de bénévolat classique, gommant l'effet couperet de la baisse d'activité soudaine de la retraite, qui on le sait, est si propice aux chocs psychologiques. Enfin, pour le monde associatif, cela offre un énorme gisement de compétences gracieuses sur le long terme (plusieurs mois) à l'heure où ce secteur doit trouver des ressources alternatives face à la baisse des subventions publiques.
 
A noter que dans le cadre du prêt de main d’œuvre, l'entreprise reste l'employeur au regard de ses obligations juridiques et sociales. Les salariés bénéficient toujours de leur couverture sociale habituelle. Par contre, la direction et le contrôle des salariés sont transférés à l'association bénéficiaire. Celle-ci est responsable des conditions d'exécution du travail. Dans le cadre de la réalisation d'une prestation de service, le personnel reste sous la direction et le contrôle de l'entreprise mécène, qui garde la maîtrise de l'exécution du travail sur place.
 
Si vous souhaitez en savoir plus, la société www.koeo.net (entreprise sociale et solidaire) est une plateforme entièrement dédiée au mécénat de compétences.


Publié le Lundi 17 Novembre 2014 dans la rubrique Emploi | Lu 1573 fois