Sommaire
Senior Actu

Le contrat de filière Silver économie : les détails…

Alors qu’a été signé le 12 décembre dernier le contrat de filière Silver économie, revenons en détails sur les six axes de ce contrat et ses dix « Silver actions ». Par ce contrat, les pouvoirs publics et les acteurs privés s’engagent à la mise en œuvre d’actions concrètes visant à faire de cette « Silver économie » une véritable filière industrielle, afin de positionner la France comme l’un des leaders mondiaux de ce secteur.


Pour les ministres Arnaud Montebourg et Michèle Delaunay, « avec ce contrat, les conditions d’émergence d’un marché de technologies, de services et de produits autour de l’autonomie et des jeunes âgés sont confortées. »
 
« Nous nous devions de structurer une filière industrielle naissante. De la construire et lui donner toute la force qu’elle mérite. Car si nous parvenons à structurer cette filière industrielle suffisamment tôt et suffisamment fort en France, alors nous capterons des parts de marchés à l’international (en Europe, en Amérique du Nord, en Asie : Japon, Chine, Corée…). C’est essentiel pour notre développement industriel et pour notre dynamisme économique. La Silver économie participe grandement de notre stratégie de redressement productif, de croissance et d’emplois.
 
Le Contrat de filière de la Silver économie contient 6 axes (demande, offre, export, professionnalisation des acteurs, communication et innovation majeur des produits et technologies de la Silver économie) et 49 actions. Il reprend la démarche partenariale entre les acteurs privés et la sphère publique et vise à structurer cette filière industrielle du vieillissement.

Les six axes 

Axe 1 : Créer les conditions d’émergence d’un grand marché de la Silver économie
Il s’agit de faciliter la rencontre de l’offre et de la demande, en suscitant la confiance des acheteurs et des utilisateurs dans les produits et les services de la Silver économie, en incitant les personnes âgées à l’adaptation de leurs logements et en simplifiant l’accès aux produits et à leur financement.

Axe 2 : Favoriser le développement d’une offre innovante et compétitive
Il s’agir de créer les conditions de structuration de la filière sur un plan organisationnel et financier par la mutualisation des savoirs et des moyens et en assurant une meilleure visibilité des acteurs sur le marchés français et à l’international.

Axe 3 : Exporter les produits et technologies de la Silver économie
Compte tenu de l’importance et de la priorité des exportations donnée à la Silver Economie par le Gouvernement, il s’agit de mettre en avant un volet « export et international» à part entière.

Axe 4 : Professionnaliser les acteurs de la Silver économie
Il s’agit d’informer et de former les acteurs économiques et les professionnels de la filière aux besoins et aux attentes des publics seniors ainsi qu’aux caractéristiques et aux usages des technologies de la Silver économie.

Axe 5 : Communiquer positivement sur les âgés et le « bien vieillir » auprès du grand public et des distributeurs
Il s’agit de communiquer positivement sur la question de l’avancée en âge et de la prévention de la perte d’autonomie afin d’encourager les particuliers à s’équiper et les distributeurs à proposer des produits et services adaptés aux seniors.

Axe 6 : Créer des innovations majeures dans la Silver économie dans le cadre du concours mondial d’innovation
Il s’agit de concevoir les innovations majeures de demain dans le cadre du concours mondial d’innovation lancé par Anne Lauvergeon.
 
Les dix « Silver actions »

1) Lancer une dynamique régionale avec les « Silver régions »
- Installer des Comités de filières régionaux de la Silver économie, avec les régions pour chef de file (Action 1.1)
- Mettre en place une instance de concertation par région visant à coordonner la prise en charge médicosociale des seniors, rassemblant acteurs publics et privés

2) Structurer le marché en labellisant les produits et technologies de la Silver économie afin de rassurer les consommateurs âgés et leurs familles sur leur qualité
- Mettre en place des labels qualité pour les produits et les services de la Silver économie (Action 1.3). Construire des normes AFNOR et ISO pour être très présent dans le champ de la normalisation européenne et internationale
- Définir un cadre national d’achat pour la téléassistance et pour des bouquets de solutions
(Action 1.5 et 1.6)
- Promouvoir les trois niveaux de téléassistance auprès de tous les acteurs : la téléassistance simple, la téléassistance évoluée et le bouquet de services en France afin de structurer le marché en fonction de ces trois niveaux standards

3) Adapter l’habitat en développant le logement connecté et la domotique
- Adapter 80 000 logements d’ici à 2017 avec une forte dimension domotique pour aller vers le logement connecté (Action 1.8)

4) Renforcer l’accompagnement des entreprises de la filière en matière de design et en structurant des clusters dédiés à la Silver économie en France
- Créer un réseau national des clusters de la Silver économie
- Vers un cluster franco-allemand (ou Silver Rhin) de la Silver économie
- Lancement de Hackathon par les Silver régions

5) Faciliter le financement des entreprises et des pépites de la filière
- Création d’un fonds de capital risque (avec des premiers investissements dès le début de l’année 2014) sous forme de fonds commun de placement à risque (FPCI) dédié à la Silver économie et étendre le périmètre des dispositifs de financement existants aux besoins de la filière, grâce à l’apport d’investisseurs privés (Action 2.4)

6) Faire de la France un leader à l’export des produits et technologies de la Silver économie
- Accompagner les entreprises de la filière sur des marchés internationaux porteurs (Ubifrance) et prospecter les entreprises qui peuvent venir investir en France (Invest in France)
- Rendre visible l’offre française par l’organisation d’un salon professionnel de la Silver économie d’envergure internationale (Action 3.1)
- Encourager les investissements directs étrangers (IDE) en France, en particulier dans les clusters, grappes ou pôles de compétitivité centrés sur la Silver économie (Action 3.2)
- Accompagner les entreprises de la filière sur des marchés internationaux porteurs pour les entreprises françaises (robotique de service ; domotique ; télé assistance…) (Action 3.3)
- Construire à partir de nos points forts une offre à l’export (Action 3.4)
- Mobilisation des missions économiques au service de l’analyse des marchés locaux et des exportations des produits de la Silver économie. (Action 3.5)

7) Lancer un plan « métiers de la Silver économie »
- Lancer un « plan métiers » pour la Silver économie visant :
- dans une vision prospective (EDEC), à déterminer les besoins en compétences et les métiers de la filière et à concevoir l’offre de formation correspondante
- sur le court terme, à rendre attractifs et valoriser les métiers de l’assistance aux personnes âgées notamment par la formation à l’usage des technologies de la communication (Actions 3.1 et 3.2)

8) Améliorer l’accueil des âgés en tant que clients
- Former les forces de vente à l’accueil universel en magasin ou sur les sites et plates-formes de services et de vente à distance (Action 3.5)
- Promouvoir le Silver tourisme via Atout France et les comités de développement du tourisme en France (Actions 1.8 et 1.9)

9) Faire connaître la Silver économie par une campagne de communication et la multiplication de show-rooms en développant une offre de services numériques pour les âgés
- Lancer une campagne de communication nationale sur le thème de la Silver économie (Action 4.1)
- Mettre en place des show-rooms (et des démonstrateurs) itinérants et/ou permanents de produits innovants de la Silver économie (Action 4.3)
- Inciter au développement d’une offre d’applications numériques à destination des seniors par l’organisation de concours (data connexions) et leur référencement sur le site « proxima mobile » (Actions 4.7 et 4.8)
- Promotion de Hackathon (marathon de 48h avec des développeurs et des designers qui fournissent des préconisations aux entreprises) afin de reconfigurer et d’améliorer les produits de la Silver économie. L’enjeu est d’améliorer les produits à travers et grâce à ces préconisations nombreuses et utiles.

10) Créer des innovations majeures dans la Silver économie dans le cadre du concours mondial d’innovation (Axe 6 du contrat de filière)
Lancé le 2 décembre 2013, et proposé par Anne Lauvergeon, le Concours mondial d’innovation englobe le champ de la Silver économie. Afin de sélectionner les projets d’innovation majeure retenus dans le cadre de cette action (dotée de 300 M€ au total), un appel à projets a été lancé en trois phases. Les acteurs de la Silver économie porteurs de projets d’innovations majeures peuvent y répondre, seuls ou dans le cadre de consortium.


Publié le Jeudi 16 Janvier 2014 dans la rubrique Société | Lu 1009 fois