Sommaire
Senior Actu

Le café n'augmente pas le risque de troubles cardiovasculaires chez les diabétiques de type 2

Après avoir établi que la consommation de café était associée à une diminution du risque du nombre de d'accidents vasculaires cérébraux chez des femmes diabétiques, une équipe américaine, dirigée par le Pr van Dam vient de montrer qu'elle ne provoque pas d'augmentation du risque de maladies cardiovasculaires et de décès chez les hommes atteints de diabète de type 2, indique un récent communiqué publié par santecafenews.net, site spécialisé sur les effets du café et ses composants sur la santé.


La population étudiée provenait de l'étude prospective HPFS (Health Professionals Fellow-up study).

Les chercheurs ont sélectionné les hommes de 40-75 ans qui ne présentaient pas de troubles cardiovasculaires au début de l'étude et avaient développé un diabète de type 2, soit 3.497 sujets.

Entre 1986 et 2004, ils ont comptabilisé 435 accidents cardiovasculaires (324 d'origine coronarienne et 111 d'origine cérébrovasculaire) et 538 décès. Parmi les décès, 215 avaient une origine cardio ou cérébrovasculaire, 145 étaient liés au cancer et 178 à d'autres causes.

Après ajustement des variables telles que l'âge, le tabagisme et les autres facteurs de risque cardiovasculaire, les résultats ont montré, pour une consommation de plus de quatre tasses de café par jour, un risque relatif (RR) de 0,88 pour les maladies cardiovasculaires et de 0,80 pour la mortalité toutes causes confondues par rapport à des non consommateurs.

La consommation régulière de café n'est donc pas associée à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, d'accident vasculaire cérébral ou de décès, toutes causes confondues. La stratification par rapport à d'autres facteurs de risque comme le tabagisme, l'antériorité du diabète, le surpoids, l'hypertension ou le risque familial d'infarctus du myocarde ne modifie pas les données.

L'absence de lien entre le diabète de type 2 et la mortalité liée à des accidents cardiovasculaires observée dans cette étude confirme une étude finlandaise qui suggérait même une relation inverse entre la consommation de café et le risque de mortalité par accident cardiovasculaire chez les diabétiques de type 2.
Le café n'augmente pas le risque de troubles cardiovasculaires chez les diabétiques de type 2


Publié le Mardi 7 Juillet 2009 dans la rubrique Santé | Lu 2184 fois