Sommaire
Senior Actu

Le Train du Coeur 2011, un train, dix villes et un objectif : informer la population pour sauver des vies !

L’Association RMC/BFM organise à partir d’aujourd’hui, une nouvelle édition du « Train du Coeur », qui vise à sensibiliser la population aux gestes de premiers secours et à encourager les élus locaux et les chefs d’entreprises à installer des défibrillateurs cardiaques dans les lieux recevant du public.


Le Train du Coeur 2011, un train, dix villes et un objectif : informer la population pour sauver des vies !
Le Train du Coeur se rendra dans dix villes de France du 25 janvier au 5 février 2011*, après avoir été inauguré Gare du Nord par Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé.

Rappelons que Le Train du Cœur est une exposition gratuite et pédagogique pour s’informer sur le fonctionnement du coeur et l’arrêt cardiaque. Il accueille également des ateliers pratiques pour s’entraîner au massage cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur avec des bénévoles de la Croix-Rouge française.

Pour Isabelle Weill, présidente de l’Association RMC/BFM : « il n’y a pas de fatalité. 40.000 personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque. Sauver 4.000 vies par an c’est possible, en installant davantage de défibrillateurs dans les lieux accueillant du public et en formant la population aux gestes qui sauvent, dès le plus jeune âge, à l’école ».

Avec plus de 10.000 participants, la première édition organisée en octobre 2008 avait rencontré un vif succès sur le terrain auprès de la population et des décideurs. L’Association RMC/BFM a donc décidé de renouveler cette opération en 2011.


Plus de 40 000 personnes meurent chaque année en France d’un arrêt cardiaque.

Le taux de survie des victimes d’arrêt cardiaque est de 2 à 3 % en France. A Seattle, aux Etats-Unis, il atteint 30%. C’est 10 fois plus qu’en France. Pourquoi ? Tout simplement parce que des défibrillateurs sont installés dans les lieux publics et les entreprises de la ville, et la population est formée aux gestes de premiers secours.

La solution : généraliser les défibrillateurs dans les lieux recevant du public et informer la population sur les gestes de premiers secours

- Une solution dictée par l’urgence médicale
Dès l’arrêt du coeur, après 4 minutes, chaque minute qui passe réduit le taux de survie de 10%. Une intervention rapide est donc vitale. Or des témoins sont présents dans 70% des cas d’arrêt cardiaque.

- Une solution accessible à tous
Depuis le décret du 4 mai 2007, chaque citoyen est autorisé à utiliser un défibrillateur automatisé externe (décret n°2007-705 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non médecins et modifiant le code de la santé publique).

- Une solution qui sauve des vies
Selon l’Inserm, la généralisation des défibrillateurs permettrait de sauver plusieurs milliers devies chaque année. Elle constitue donc une exigence de santé publique.

Les 10 étapes

- Mardi 25 janvier : Paris Gare du Nord
- Mercredi 26 janvier : Gare de Lille-Flandres
- Jeudi 27 janvier : Gare de Reims
- Samedi 29 janvier : Gare de Strasbourg
- Dimanche 30 janvier : Gare de Dijon
- Lundi 31 janvier : Gare de Clermont Ferrand
- Mardi 1 février : Gare de Lyon-Perrache
- Mercredi 2 février : Gare de Nice
- Jeudi 3 février : Gare de Marseille
- Samedi 5 février : Gare de Bordeaux Saint-Jean

L’exposition gratuite est ouverte au public tous les jours.

Le déroulé d’une journée (à l’exception de Paris)

- 9 heures 30 : inauguration de l’étape par un représentant de la ville hôte en présence des élus, de personnalités locales issues du monde économique, du tissu associatif, de la communauté scientifique et de la presse
- A partir de 10 heures : accueil du grand public et des scolaires


Publié le Mardi 25 Janvier 2011 dans la rubrique Santé | Lu 2642 fois