Sommaire
Senior Actu

Le Siècle des nuages de Philippe Forest : le chevalier du ciel

Les éditions Gallimard ont publié cette année, le dernier roman de Philippe Forest : Le Siècle des nuages. Un ouvrage dans lequel l’auteur raconte la vie de son père aviateur, Jean Forest, tout en mêlant en parallèle, la grande histoire de l’aéronautique du 20ème siècle.


« Ils descendaient depuis l’azur, laissant vers le bas grossir la forme de leur fuselage, traçant doucement leur trait au travers des nuages. Le vrombissement des quatre moteurs, juchés sur le sommet des ailes, enflait, vibrant dans le vide, résonnant jusqu’à terre. Leur ventre touchait enfin la surface de l’eau, projetant à droite et à gauche un panache puissant qui retombait en écume, bousculant tout avec des remous épais qui dérangeaient les barques amarrées et remontaient haut sur le bord des berges.

C’était l’été sans doute. Les vacances étaient déjà commencées. Il avait couché son vélo dans l’herbe toute brûlée par la chaleur du soleil. Peut-être attendait-il allongé sur le sol ou bien se tenait-il assis sur un ponton, les jambes se balançant au-dessus du courant très lent. À perte de vue, le grand ciel bleu du beau temps recouvrait le monde. Il regardait descendre vers lui le signe en forme de croix de la carlingue et des ailes. Lorsque l’avion heurtait l’eau, le choc le ralentissait net. Forant dans le fleuve une tranchée immatérielle, il creusait son sillage entre les rives, rebondissant formidablement d’avant en arrière, basculant sur l’un et puis l’autre de ses flancs, oscillant sur ses deux flotteurs jusqu’à ce qu’il s’arrête enfin : rond avec son ventre vaste comme celui d’une baleine, inexplicable parmi les péniches et les navires de plaisance, immobile comme un paquebot étrange mouillant au beau milieu des terres
. »

« Ainsi, mêlant sans cesse - et jusqu'au ressassement parfois - le portrait du père disparu et la réflexion sur les années par lui vécues, Le Siècle des nuages s'offre-t-il à lire comme une méditation sur l'épopée collective des hommes du XXe siècle. L'intime prenant ultimement le dessus lorsque, dans le récit, apparaît l'enfant dont le décès a conduit Philippe Forest à l'écriture - elle s'appelait Pauline, elle était sa fille et avait 3 ans lorsqu'elle mourut d'un cancer. La filiation s'imposant alors peut-être comme le motif essentiel et sous-jacent de ce superbe livre - qu'est-ce qu'être fils, qu'est-ce qu'être père, qu'est-ce qu'occuper sa place dans la succession des individus et des générations ? » indique Nathalie Crom dans le Telerama du 21 août 2010

Le siècle des nuages, DR

L'auteur
Depuis L’Enfant éternel, prix Femina du premier roman 1997, et Sarinagara, prix Décembre 2004, Philippe Forest a publié plusieurs romans et essais aux Éditions Gallimard, dont Le Nouvel amour en 2007 et Araki enfin en 2008.

Le Siècle des nuages de Philippe Forest
Roman Collection Blanche
560 pages
Prix 21,50 euros

ISBN : 9782070129867


Publié le Lundi 20 Décembre 2010 dans la rubrique Culture | Lu 1810 fois