Sommaire
Senior Actu

Le Prix ADPS Longevity Research Award 2013 revient au Professeur Vera Gorbunova

L’Association de Prévoyance Santé, en partenariat avec l’assureur Allianz a remis récemment le Prix ADPS Longevity Research Award* 2013 au Professeur Vera Gorbunova pour ses travaux ayant permis la découverte du premier signal moléculaire permettant au rat-taupe nu de lutter efficacement contre le cancer.


Le professeur Vera Gorbunova est professeur de Biologie et professeur agrégé d'oncologie à l’Université de Rochester dans l’état de New York (US).
 
Ses travaux s’orientent principalement autour du vieillissement, de la réparation de l’ADN et du cancer.
 
Depuis plusieurs années, elle s’est spécialisée, avec succès, dans l’étude des mécanismes anti-cancer du rat taupe nu*. En 2009, son équipe a mis en évidence, dans les cellules cutanées de cet animal, un mécanisme très sensible d’inhibition de contact empêchant ces dernières de proliférer de façon anarchique et donc de former des tumeurs cancéreuses…
 
Cette année, elle a également découvert le premier signal moléculaire, sous la forme d’un acide hyaluronique de haut poids moléculaire, responsable, en partie, de la résistance à la tumorigenèse du rat taupe nu. Cette découverte ouvre la voie à l’exploration de nouveaux traitements préventifs ou thérapeutiques contre le cancer chez l’homme. Ces travaux originaux ont été publiés en juillet dans la prestigieuse revue Nature.
 
*Ces animaux, de la taille d’une souris, vivent plus de trente ans, soit dix fois plus longtemps qu’une souris commune, ce qui extrapolé à l’homme lui permettrait de vivre plusieurs siècles, et ceci en parfaite santé.
 
Le Prix de Recherche sur la prévention du vieillissement de l’ADPS
En 2012 l’Association de Prévoyance Santé en partenariat avec Allianz a créé le Prix de Recherche sur la prévention du vieillissement (ou ADPS Longevity Research Award). Ce prix récompense un scientifique ou une équipe de scientifiques, travaillant sur les modèles d’animaux à longévité exceptionnelle. Les recherches doivent porter sur la prévention du vieillissement autour de quatre axes : cancer, maladies cardiovasculaires et métaboliques, maladies neurodégénératives et immunité. Le partenariat de l’ADPS avec l’Institute for European Expertise in Physiology permet également de fournir à la communauté scientifique une base de données propre à rassembler toutes les informations sur les modèles d’animaux à longévité exceptionnelle. L’objectif de l’ADPS est de soutenir une recherche scientifique de qualité pour une meilleure compréhension des mécanismes du vieillissement et trouver des solutions innovantes pour retarder le vieillissement.


Publié le Lundi 27 Janvier 2014 dans la rubrique Santé | Lu 487 fois