Sommaire
Senior Actu

Lancement du label « Bien vieillir – Vivre ensemble » : vers une meilleure qualité de vie pour les seniors des villes

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et Nora Berra, secrétaire d'Etat chargée des Aînés, ont lancé cette semaine le label « Bien vieillir - Vivre ensemble » en partenariat avec l'association des maires de France (AMF) et l'association parlementaire « vieillir ensemble ». Pour « anticiper les évolutions de demain pour assurer à nos aînés la meilleure qualité de vie possible dans les villes » assure Nora Berra dans un communiqué du ministère.


« D'ici 2030, trois personnes sur cinq vivront dans les villes et 28% de la population sera âgée de plus de 65 ans, il est donc nécessaire de mettre en place dès aujourd'hui des structures adaptées pour répondre aux enjeux liés à la place des aînés dans les villes » souligne d’emblée le communiqué du ministère de la Santé.

Et d’ajouter : « de nombreux axes peuvent être développés pour relever le défi du vieillissement démographique, comme les transports, l'habitat, l'urbanisme, le logement, les prestations de services et le renforcement du lien social ».

Le rôle des communes est donc primordial pour favoriser une politique locale en faveur des aînés. Chaque ville qui s'engagera dans l'obtention de ce label témoignera d'une véritable volonté d'établir un plan d'action sur cinq ans. Un élu municipal « Bien vieillir - Vivre ensemble » sera désigné comme référent et coordinateur du programme entre les différents services de la commune.

Après avoir rempli un dossier de candidature, la commune qui recevra le label devra respecter un cahier des charges et élaborer un calendrier sur un cycle de cinq ans :
- Année 1 : réaliser un audit de la commune réalisé par un comité de pilotage.
- Année 2 : élaborer un plan d'action sur trois ans à partir des résultats de l'audit et mettre au point des indicateurs de référence pour mesurer la mise en oeuvre du programme.
- Années 2 à 4 : lancer un plan d'actions sur trois ans.
- Année 5 : évaluer les actions mises en oeuvre durant ces trois années

Les communes pourront s'appuyer sur tous les projets novateurs qui auront été réalisés afin d'améliorer le quotidien des aînés grâce au réseau national et international de l'OMS

« Vivre pleinement un âge dense et riche, une nouvelle étape de la vie, dans les meilleures conditions, physiques et psychologiques, voilà un projet qui doit devenir une réalité pour tous et pour lequel nous devons nous mobiliser. C'est tout l'objet du plan national Bien vieillir » a indiqué à cette occasion Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé.

« Ce label participera à cette volonté d'anticiper les évolutions de demain pour assurer à nos aînés la meilleure qualité de vie possible dans les villes. C'est à nous tous, au gouvernement, aux élus, aux associations, aux spécialistes, aux organismes internationaux, de répondre au défi du vieillissement démographique » a ajouté Nora Berra, secrétaire d’état chargée des Aînés.

Précisons que ce label s'inscrit dans le plan national « Bien vieillir 2007-2009 » porté par le ministère de la santé et le ministère du travail.

Reste à espérer que les villes, petites ou grandes joueront véritablement le jeu. Pour le bien-être de tous...
Lancement du label « Bien vieillir – Vivre ensemble » : vers une meilleure qualité de vie pour les seniors des villes


Publié le Vendredi 17 Juillet 2009 dans la rubrique Société | Lu 3562 fois