Sommaire
Senior Actu

Lancement du Label Etablissement Bien Traitant

Avec le vieillissement de la population et le nombre de plus en plus important de personnes âgées qui vivent en maisons de retraite (au sens large), Anne Picard* a décidé de lancer le « Label Etablissement Bien Traitant » qui vise à accompagner les professionnels et rassurer les clients (résidents et familles).


Lancement du Label Etablissement Bien Traitant
De nos jours, plus de 36.000 établissements et services médico-sociaux, accueillent ou accompagnent les personnes âgées mais également les adultes et les enfants handicapés sur l’ensemble du territoire français... Un chiffre qui devrait croitre dans les années à venir avec l’avancée en âge de la population.
 
Phénomène tabou il y a encore quelques années, la maltraitance fait désormais, souvent la « Une » des journaux. A chaque fois qu’un article sur ce sujet sort dans la presse, il s’agit bien évidemment des cas les plus graves, qui sont toutefois loin d’être les plus nombreux.
 
Mais la maltraitance, passive ou active, peut revêtir de nombreuses formes et s’insinuer dans le quotidien des résidents : maltraitance physique, maltraitance médicale, psychologique, financière… C’est pour sensibiliser à cette question l’ensemble des personnes concernées (pro et grand public) et pour que la bientraitance devienne une pratique systématique, qu’Anne Picard a créé le Label Etablissement Bien Traitant.
 
« Le Label Etablissement Bien Traitant s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la Qualité pour l’usager » indique-t-elle dans un récent communiqué. Et d’ajouter :« son objectif est de valoriser les établissements qui mettent en place la politique publique et morale de Qualité de service, de prévention, et de gestion du risque de maltraitance et de développement de la culture de la bientraitance. Il s’inscrit dans une démarche volontaire des établissements
 
Bien que les acteurs concernés aient conscience des phénomènes de maltraitance « ordinaire » ou « passive », Anne Picard a constaté que les démarches en faveur du développement de la culture de la bientraitance restaient encore balbutiantes dans nombre d’établissements. Dans cet esprit, ce label veut mettre en avant les droits et le respect de l’usager. Cette démarche vise également à rassurer les familles pour lesquelles l’installation d’un proche dans un établissement est un acte difficile, voire même culpabilisant.
 
Le Label valorise également les personnels. Le travail en établissement auprès de personnes vulnérables est difficile et exigeant. En reconnaissant l'action bien traitante des salariés de l'établissement, l'obtention du Label est un acte important pour la reconnaissance du travail fourni par les différentes équipes. Enfin, pour les établissements, il renforce leur engagement auprès des personnes accueillies et de leurs proches dans la prévention du risque de maltraitance et le développement de la culture de la bientraitance.
 
Comme tous les ans depuis 2007, le 15 juin est la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Cette journée, mise en place à l’origine par l’ONU, a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique aux maltraitances auxquelles les personnes âgées peuvent être confrontées dans leur quotidien. Indélicatesses, négligences, traitements dégradants, abus de confiance, pressions financières… sont quelques-uns des maux auxquels les plus vulnérables d’entre nous sont exposés. Et souvent sans défense. Pour mémoire, en France, le numéro de la plateforme du Défenseur des droits est lui disponible pour dénoncer toutes situations délicates : 0810 455 455 et www.defenseurdesdroits.fr.
 
*Elle a réalisé avec son équipe plus de 500 formations ou accompagnements, auprès des établissements sociaux (MECS, CHRS…), établissements pour personnes handicapées (IME, Foyer de vie, MAS, FAM, ESAT…), pour personnes âgées (EHPAD, Foyer, Résidence, SSIAD…), dans les domaines de la démarche Qualité, de la réflexion autour des projets d’établissement et des évaluations internes et externes.


Publié le Jeudi 13 Octobre 2016 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2236 fois