Sommaire
Senior Actu

Lancement de l’Observatoire B2V des Mémoires (partie 1)

Le Groupe B2V, spécialiste de la protection sociale, vient d’inaugurer à Paris l’Observatoire B2V des Mémoires, un outil qui vise à approfondir la compréhension de la mémoire sous toutes ses formes (individuelle, collective, d’entreprise…), qui vise à diffuser la connaissance et à participer au développement de moyens de prévention. Partie 1.


« Cet observatoire, c'est un laboratoire sociétal privilégié qui permettra de vulgariser des thèmes de recherche généralement inaccessibles au grand public » a déclaré Isabelle Pécou, la Directrice Générale de B2V.
 
Souhaitant s’adresser au plus grand nombre, l'Observatoire B2V des Mémoires aura ainsi pour mission de permettre l’accès aux plus récentes recherches autour des différentes formes de mémoire existantes, et de partager les innovations en matière de prévention.

I - Pourquoi l'Observatoire B2V des mémoires ?

Explorer la Mémoire sous toutes ses formes

La mémoire est un sujet de préoccupation pour toutes les générations. La mémoire est intimement liée au parcours de vie des hommes. Des apprentissages de l'enfance, aux phénomènes de vieillissement, en passant par la formation des souvenirs. Vie privée, environnement professionnel, communauté, collectivité sont impactés et forgent les individus, leur identité, leur mémoire.
 
C'est pourquoi, l'Observatoire a choisi de s'intéresser à la mémoire sous toutes ces facettes, aux mémoires plurielles en rassemblant un conseil d'experts spécialistes de la mémoire, des mémoires dans leurs domaines respectifs : les neurosciences bien entendu mais aussi l’histoire et la philosophie avec une volonté de partage des savoirs et des réflexions sur le monde qui nous entoure. Toutes ces disciplines agissent et interagissent sur l'évolution de nos sociétés. Mémoire individuelle, mémoire collective, mémoire d'entreprise, mémoire numérique... Toutes ces formes de mémoires participent à l'histoire et à la construction des individus.
 
L'Observatoire est un lieu d'interface entre les disciplines, de partage des savoirs et de réflexions communes.
 
Centraliser la connaissance et la transmission des savoirs autour de la Mémoire

Offrant un accès d’informations et de connaissance pour tous sur la base des travaux de chercheurs renommés et pluridisciplinaires (neurosciences et sciences humaines), l’Observatoire B2V des mémoires se veut être une plate-forme d’ouvertures des nouveaux savoirs sur la mémoire sous toutes ses formes. Cet Observatoire a une triple vocation : soutenir la recherche et l'innovation, informer et vulgariser, contribuer à l'émergence des moyens de prévention. En 2013, l'Observatoire débutera notamment la première cartographie des sources de mémoire, représentation qui permettra de comprendre, visualiser, projeter les différentes sources de nos mémoires.
 
Valoriser un enjeu sociétal majeur

La Mémoire et ses méandres encore mal connus sont devenus, avec le vieillissement de la population et ses conséquences sociales, un sujet de curiosité et de préoccupation pour le grand public. Il s’agit d’un enjeu de recherche et de développement de premier plan. Avec 850 000 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en France aujourd'hui, la prévention et la connaissance des mécanismes du cerveau et de la mémoire apparaissent comme essentielles. Sous ce prisme, l'Observatoire B2V des mémoires prend un relief particulier.
 
Réunir les plus éminents spécialistes de la Mémoire

En réunissant les experts de leurs disciplines, l'Observatoire B2V des mémoires a choisi de s'inscrire dans une démarche qualitative et pérenne. Présidé par Francis Eustache, Neuropsychologue, Directeur de l'unité de recherche u1077 de l’Inserm à l’Université de Caen/Basse-Normandie, Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), il est composé de :

• Hélène Amieva, Professeur de psychogérontologie. Doctorat neurosciences et neuropharmacologie, Inserm (U 897), Université Victor Segalen Bordeaux 2.

• Jean-Gabriel Ganascia, Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie Paris VI. Laboratoire d'informatique de Paris VI (LIP6) – Cnrs. Labex Obvil. Directeur de l'équipe ACASA du LIP 6 membre du directoire du Labex Obvil.

• Robert Jaffard, Professeur émérite. Institut de neurosciences cognitives et integratives d’aquitaine (Incia), (Umr Cnrs 5287 /Cnrs Umr 5228) Université de Bordeaux.

• Denis Peschanski, Historien, Directeur de recherche au Cnrs, directeur scientifique de l'équipement d'excellence Matrice, Président des conseils scientifiques du Mémorial de Caen et du Mémorial du 3 camp de Rivesaltes.

• Bernard Stiegler, depuis avril 2006, il dirige l'institut de recherche et d'innovation (IRI) créé au sein du Centre Georges Pompidou à son initiative.
C’est pour l’ensemble de ces raisons que B2V, groupe de protection sociale, qui a vocation à suivre les individus tout au long de leur vie de salariés puis lors de leur retraite, et se trouvant par ailleurs très engagé dans l'accompagnement et la prévention du vieillissement, a choisi de créer cet Observatoire unique en son genre.
 
II - Missions et actions de l’Observatoire B2V des mémoires

L'Observatoire B2V des mémoires se définit comme un laboratoire «sociétal» à vocation multiple. Il poursuit plusieurs objectifs. Un programme d'actions a été défini en fonction de ceux-ci.
 
A/ Recherche et innovation

• La Cartographie de l’Observatoire

C’est en 2013 que débute la création et la mise en place de la cartographie des sources de mémoires. Il n’existe pas aujourd’hui de représentation qui permette de comprendre, visualiser, projeter les différentes sources de nos mémoires. Après avoir demandé aux experts du conseil scientifique de répertorier ces différentes sources, d’approfondir chacune d’entre elles, d’en imaginer les liens, l’Observatoire procédera à l’élaboration de la première cartographie de ces sources de la Mémoire.
 
Ce projet permettra d’en matérialiser pour la première fois les liens dynamiques qui l’animent et les sources qui la constituent. C’est par la conjonction du domaine neuroscientifique, de l’histoire, de la philosophie, de la psychanalyse, de la biologie, (etc.) et aussi par la contribution d’experts en recherches sensorielles (odorat, goût, toucher…), que naitra cette carte des origines et des résurgences des mémoires humaines.
 
La cartographie des sources de mémoires révèlera l’apport de l’Observatoire B2V dans son ambition de révéler au plus grand nombre comment nous portons nos mémoires, ou comment nous sommes portés par elles… Le projet mettra en lumière leurs manifestations, leurs rappels, leurs stimulations, leurs déclencheurs… Il s’agira également de mettre en valeur les liens entre les différents types de mémoires sur le plan individuel et collectif, et par rebonds –historique, cultuels, culturelles– les processus mémoriels constituant une identité.
 
Cette cartographie s’enrichira en permanence au fur à mesure des découvertes des sciences humaines, médicales, technologiques, constituant un objet vivant, en évolution constante. Enfin la cartographie sera un élément de référence permanent de l’Observatoire. Elle sera visible sur le site de l'Observatoire www.observatoireb2vdesmemoires.com
 
• Une bourse doctorale

Sous l’égide du Conseil scientifique, l’Observatoire B2V des mémoires soutiendra des projets de recherches pluridisciplinaires sur la mémoire en finançant notamment une bourse de contrat doctoral sur trois ans. Cette bourse permettra à un étudiant européen titulaire d’un master depuis moins de deux ans de poursuivre et finir sa thèse. Cet étudiant appartiendra à un laboratoire français. L’appel de candidature lancé mi-mars sera clôturé fin mai. Les dossiers seront évalués par deux rapporteurs. La bourse sera attribuée fin juillet 2013 par un conseil présidé par Francis Eustache, et des experts contributeurs.
 
• Diffuser la connaissance

Il s'agit de réunir et diffuser la connaissance autour de la mémoire humaine avec des apports pluridisciplinaires grâce à la contribution de ses membres mais aussi celles d'éminents spécialistes qui pourront être sollicités ponctuellement sur des thématiques spécifiques comme la nutrition, la musique, le langage... Le propos est d'enrichir et d'apporter une connaissance aussi large que pointue possible. Il s'attachera donc à diffuser études et expertises mais également à vulgariser pour informer le plus grand nombre.
 
• A la rencontre du public

L’Observatoire B2V des mémoires organisera des colloques et conférences afin de communiquer sur des faits scientifiques établis. Il permettra de poser les enjeux de la mémoire dans notre société et d’initier la réflexion sur des recherches prospectives liées aux mémoires (individuelle, en entreprise, collective). Le but sera de partager, en organisant des conférences, les recherches et les découvertes sur la mémoire, auprès des scientifiques, des entreprises, des seniors, des scolaires, des institutionnels, du grand public sur les enjeux de la mémoire et de sa prévention.
 
Média universel par excellence, Internet permettra une diffusion massive des travaux de l'Observatoire. Il sera composé de diverses rubriques où la communauté scientifique et le grand public pourront s'informer des travaux et de l'agenda de l'Observatoire.
 
B/ Prévention

Deux initiatives sont d'ores et déjà lancées.

• Remise d'un Prix

Il récompensera des projets innovants en lien avec l’activité de l’Observatoire et l’action sociale du Groupe.
En 2013, les sujets choisis sont les suivants : « Soutenir les liens intergénérationnels par la transmission de la mémoire collective » et « Favoriser la préservation des facultés cognitives et mnésiques des seniors ». Ce prix annuel fait l’objet d’un appel à candidature en mars pour une remise des dotations en novembre. Il est ouvert auprès d’organismes non lucratifs (associations, collectivités…)
 
Engager des actions pilotes

Leur mise en place permettra de préempter un sujet, d'investiguer, de réfléchir sur une thématique en lien avec la mémoire humaine. Les actions pilotes réalisées par l'Observatoire permettront de faire intervenir des experts contributeurs sur d'autres disciplines dans une optique de découvertes et de prévention. Par exemple, certaines actions auront pour thématiques : mémoire et nutrition ou la mémoire olfactive.
 
III – Le Conseil Scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires

Placé au coeur du dispositif, Le Conseil Scientifique est garant et référent de l'Observatoire, de ses missions et de la transversalité de sa démarche. Il valide et cautionne les travaux de l'Observatoire. Il conseille et réfléchit à des actions. Il met sa créativité au service de l'Observatoire. Présidé par Francis Eustache, il est composé de 6 membres : 3 experts en neurosciences et 3 experts en sciences humaines (histoire, philosophie)
 
IV - Les champs de l'Observatoire B2V des mémoires

La mémoire est présente dans l’apprentissage, l’acquisition des connaissances et les performances professionnelles. Elle influence nos comportements – appétence pour certains aliments, réactions aux émotions et face au stress… - et affiche des liens très importants avec la qualité du sommeil. Elle a tendance à se faire distante au cours de notre vie, sujette à des facteurs comme le vieillissement, avec lequel elle entretient un rapport parfois pathologique jusqu’à mettre en péril notre autonomie. Elle peut aussi faire défaut sous le coup d’une peur ou d’une inhibition…et réapparaître.


Publié le Lundi 29 Avril 2013 dans la rubrique Divers | Lu 757 fois