Sommaire
Senior Actu

Label « Bien vieillir – Vivre ensemble » : 38 nouvelles villes labellisées en 2011

Label « Bien vieillir – Vivre ensemble » : service d’aide au déplacement, adaptation du logement, prévention santé, activité physique, spectacles, ateliers… Autant d’exemples d’initiatives en faveur des aînés mises en place par les 38 communes labélisées le 30 juin dernier par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la cohésion sociale, et Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé. Retour sur le concept de ce label lancé l’année dernière et détails ville par ville des actions mises en place.


Lancé le 15 juillet 2009, ce label vise à aider les villes françaises à répondre aux enjeux du vieillissement de la population. D’ici 2030, trois personnes sur cinq vivront dans des villes et 28% de la population sera âgée de plus de 65 ans, le rôle des communes est donc primordial pour favoriser une politique locale en faveur des aînés.

Ce label s’inscrit pleinement dans le cadre du plan national « Bien vieillir » et de la démarche « Les villes amies des aînés » portée par l’OMS. Il représente un véritable outil d’action pour les villes qui ainsi s’engagent dans une dynamique anticipative, innovante et durable en mobilisant l’ensemble des leurs services dans les domaines de l’urbanisme, du logement, des transports, des services de santé, du médicosocial, de la culture et de la vie associative.

Le label est une démarche qui s’inscrit dans le temps et une réflexion sur le long terme. Il représente pour les villes labellisées un vrai engagement puisqu’elles élaborent un plan d’action sur cinq ans pour répondre aux enjeux liés à la place des aînés dans les villes et créer des structures adaptées dans les domaines des transports, de l’habitat, de l’urbanisme, du logement, des prestations de services et du renforcement du lien social.

Les villes qui reçoivent le label s’engagent sur un cahier des charges précis et sur un cycle de cinq ans :

Année 1 : effectuer un audit de la commune réalisé par un comité de pilotage.
Année 2 : élaborer un plan d’action sur trois ans à partir des résultats de l’audit. Mettre au point des indicateurs de référence pour mesurer la mise en oeuvre du programme.
Année 2 et 4 : lancer un plan d’action sur trois ans.
Année 5 : évaluer les actions mises en oeuvre durant ces trois années.

Le label connaît aujourd’hui une forte dynamique : 34 villes ont été labellisées en 2010 et 38 nouvelles villes le sont cette année.

Les 38 lauréats 2011 du label « Bien vieillir – Vivre ensemble »

Label « Bien vieillir – Vivre ensemble » : 38 nouvelles villes labellisées en 2011
Agde

La carte Mirabelle du Pôle Age d’Or du CCAS d'Agde compte 5 450 retraités inscrits et 80 ateliers portés par des bénévoles. Fruit de la volonté municipale de lutter contre l’isolement, elle répond aussi aux besoins exprimés par nombre de retraités, de transmettre leurs savoirs ou leurs passions. Ouvrant un accès gratuit à de nombreuses activités, c’est un outil précieux de socialisation. Véritable plateforme locale de promotion du bénévolat, le Pôle Age d’or compte à ce jour 120 animateurs retraités.

Aulnay-Sous-Bois

Le forum du « bien vieillir » à Aulnay : une démarche participative portée par les seniors. Depuis 2010, la ville d’Aulnay-Sous-Bois organise chaque année un « Forum Bien Vieillir ». Son objectif principal ? Informer les seniors sur tous les aspects du « bien vieillir » tout en promouvant la participation active des intéressés à l’intérieur même de la manifestation. C’est ainsi qu’à côté d’interventions et d’ateliers concernant la mémoire, l’équilibre, l’alimentation, le bénévolat, l’activité physique et bien d’autres sujets, les seniors écrivent et mettent en scène, lors du forum, les éléments de leur vie quotidienne qui illustrent les principaux thèmes retenus. Fruit d’une collaboration entre les services de santé de la ville, les services gérontologie et le service animation senior, le forum cherche à faire le lien avec les différentes activités proposées aux seniors sur la ville tout le long de l’année. Ni point de départ, ni point d’arrivée, il est conçu avant tout comme un moment d’expression et d’échanges visant à faire vivre une idée simple : un senior en bonne santé est un senior actif !

Blagnac

Mise en place des équipes et services adaptés :

- Maintien à domicile : après sortie d’hospitalisation, isolement,
- Portage de repas
- N° info seniors : création d’un centre d’appels « aînés » à la maison des Aînés en février 2010
(information sur orientation précise sur toutes les questions liés au vieillissement, soutien dans les
démarches d’accès au droit et à l’information.
- coordination gérontologique depuis 2004 : pour les professionnels, les particuliers, centre
d’information et de réunions
- Halte-répit : des aidants familiaux touchés par la maladie d’Alzheimer seniors
- la «maison intelligente» : avec le département de l’IUT qui prépare aux métiers des services à la
personne : création d’un laboratoire pour tester les équipements pour faciliter le maintien à domicile
grâce à une domotique adaptée.

Beaucourt

Le bus courtois : c’est un mode de transport gratuit d’aide à la mobilité (trois tournées tous les jeudis matins) pour tous les quartiers à destination du centre-ville, des commerces et des services.

Bourg de Péage

Politique de maintien à domicile : engagée depuis quinze ans dans l’accompagnement du maintien à domicile des personnes avançant en âge, la municipalité de Bourg de Péage, poursuit sa politique volontariste avec la création d’un Accueil de Jour. Aussi, afin d’accueillir les personnes âgées en perte d’autonomie et de venir en aide à leurs familles, la Ville de Bourg de Péage a ouvert le 01 octobre 2008, le premier Accueil de Jour autonome sur le Département de la Drôme : véritable service de proximité installé dans un espace connu de tous.

Brive-la-Gaillarde

« Remise en selle » : une activité physique intégrée au quotidien des aînés. Depuis 2008, la ville de Brive porte une réelle volonté d’innovation sociale pour mettre en valeur des projets en faveur des aînés en phase avec l’évolution démographique. Bien vieillir s’effectue dans un échange permanent au sein d’une cité apaisée, où l’on rompt la solitude, l’isolement et où se créent et se recréent du lien social. Cette démarche dynamique s’inscrit dans le développement d’une ville qui se réinvente constamment, harmonieuse et attractive, qui fait confiance à ses jeunes et respectent ses aînés. Des aménagements importants ont été réalisés au niveau des pistes cyclables. Il s’agit de proposer une découverte de la ville à vélo, à raison d’une sortie hebdomadaire, en respectant au préalable une préparation physique à l’effort. La rédaction d’un code de la rue a permis de comprendre et d’analyser les comportements de circulation dans la ville mais aussi de se réapproprier la voie publique. La pratique du vélo constitue une dynamique bénéfique pour se maintenir en bonne santé surtout quand on a plus ses jambes de vingt-ans.

Calais

Un centre ville neuf : dans le cadre du projet de restructuration du centre ville, un accent particulier devrait porter sur un facteur fort de cohésion sociale. Depuis 2008, la ville a développé une politique de gouvernance locale avec la création de séances publiques avec les associations, les élus locaux, les services municipaux, les habitants avec une participation des seniors.

Caluire et Cuire

Repas de l’Amitié : reconnue en 2010 Pôle d’Excellence Territorial pour les aînés, la ville de Caluire et Cuire met en oeuvre depuis maintenant 13 ans le « Repas de l’Amitié », rendez-vous annuel réservé aux personnes âgées de plus de 70 ans. Il s’agit d’un moment privilégié de partage et de convivialité, par lequel la commune souhaite dire son attachement aux Aînés, sa reconnaissance de ce qu’ils nous enseignent, et notre attention aux valeurs qu’ils nous transmettent. L’édition 2011, qui a réuni près de 1500 caluirards, a été marquée par la distribution du Guide des aînés, qui rassemble informations utiles et conseils pratiques pour bien vieillir.

Changé

Spectacles de marionnettes : depuis 2005, un PEL a été mis en place dont les priorités éducatives valorisent l’échange intergénérationnel ainsi que des actions coordonnées entre les différents modes d’accueil. Un spectacle réunissant les petits changéens de 3 à 6 ans et les résidents de l’EHPAD est proposé depuis 2009. Le RAM, le multi-accueil, la médiathèque, l’école de musique et la maison de retraite organisent tous les ans, un spectacle de marionnettes. Décors et objets sont fabriqués par les services petite enfance et les résidents de l’EHPAD, la partie musicale est assurée par des musiciens de l’école de musique, la narration par les animateurs de la médiathèque et les résidents de la maison de retraite jouent les acteurs et chantent avec l’accompagnement des enfants du multi accueil. Ces spectacles sont une richesse dans l’échange intergénérationnel et permettent aux personnes âgées de participer activement aux différents projets éducatifs de la commune. Prochain spectacle « Le merveilleux voyage de Lulubelle, la petite coccinelle», le 18 juin 2011.

Chenove

Les Logis des Grands Crus : en 1991, la Ville de Chenôve et son Centre Communal d’Action Sociale ont fait le pari de créer un lieu de vie, « Les Logis des Grands Crus », pensé et adapté aux besoins des personnes âgées. C’est ainsi que dans un immeuble de 30 logements appartenant à un office HLM, 14 appartements locatifs de type F2 équipés d’une téléalarme interne sont dédiés aux aînés cheneveliers leur permettant de vivre à domicile dans un environnement familier. Un lieu de vie innovant et atypique où la mutualisation des heures de jour d’aide à domicile de chacun, complétée par la présence d’une garde de nuit et week-end, offre un soutien à domicile efficace et sécurisé pour des personnes âgées en perte d’autonomie et ayant des revenus modestes. Au rez-de-chaussée de l’immeuble, un lieu de restauration ouvert à l’ensemble des retraités de Chenôve et du personnel municipal propose aux locataires des Logis des Grands Crus de partager un repas et des temps d’animation. L’ensemble des services autour de la personne âgée est coordonné par l’équipe du département personnes âgées du CCAS de Chenôve. Les Logis des Grands Crus ont pour objectifs de favoriser le Vivre Ensemble, de placer les aînés au Coeur de la Ville, de lutter contre l’isolement en tenant compte des besoins individuels de chacun.

Cognac

Espace Seniors : la Ville de Cognac a ouvert, en septembre 2009, un espace Seniors pour créer du lien social à travers des activités adaptées, physiques, créatives et intergénérationnelles. Améliorer la vie de près de 1000 foyers, promouvoir le vivre ensemble, c'est intégrer les aînés dans les décisions qui les concernent et les impliquer dans la vie de la cité. Espace de convivialité, de rencontres et d'échanges, le Cep'Age est un formidable stimulant du corps et de l'esprit pour tous les Seniors de Cognac.

Coulounieix-Chamiers

La lecture intergénérationnelle : il s’agit d’une action initiée par le CCAS de Coulounieix-Chamiers et réalisée en partenariat avec d'autres structures du territoire que sont le centre social Saint-Exupéry, l'Association d'Aide à domicile ACADVS et la maison de retraite Jean Gallet. Elle a pour finalité de créer du lien social entre des jeunes et des séniors habitant sur la commune. Il s'agit d'utiliser la lecture comme prétexte ou occasion pour créer et entretenir du lien. Au total 18 jeunes de 15 à 17 ans ont été recrutés et formés pour cette activité qui se déroule aux mois de Juillet et Août. Quant aux aînés, aussi bien ceux résidant en maison de retraite que ceux vivant toujours à domicile ont participé à l'action.

Craponne

Actions sociales en faveur des plus âgés : plusieurs structures ou organismes municipaux associatifs ou privés jouent un rôle important auprès des seniors de notre commune. Ils ont pour objectif d’apporter des réponses à leurs attentes en matière de loisirs, de lieux de vie, d’aide à domicile, d’aide sociale. La lutte contre l’isolement des personnes âgées est une priorité pour la ville de Craponne. La commune a mis en place, fin 2010, en partenariat avec les bénévoles du CCAS qui portent les repas à domicile, les organismes et associations en relation avec les personnes âgées, un dispositif de « veille sociale ». Ce dispositif a pour objectif de repérer les personnes en situation de fragilité et de leur proposer la mise en place d’actions d’accompagnement. D’autres projets visant à favoriser le « bien vivre chez soi » sont en cours de réalisation. C’est le cas notamment d’un service de « bibliothèque à domicile » pour les personnes âgées ou handicapées ne pouvant se déplacer à la médiathèque municipale.

Dax

Service d’Aide au déplacement pour participer à la vie sociale et culturelle de la Ville : une Navette Sociale circule tous les jours pour accompagner les seniors de leur domicile au Centre Quinteba. Dans ce lieu d’accueil et de vie sociale dédié aux seniors, une psychomotricienne encadre des ateliers préventifs de soutien à l’autonomie: gymnastique douce, travail sur l’équilibre, ateliers mémoire et piscine thermale. Un foyer-club restaurant à l’ambiance conviviale fonctionne tous les jours ouvrables. Des animations variées sont proposées après le repas (cinéma, réunions d’informations, activités manuelles…). Deux fois par semaine, la Navette accompagne également les personnes à mobilité réduite pour faire leurs courses et leurs démarches personnelles de leur domicile au centre ville. Elle facilite ainsi la participation des seniors à la vie culturelle et sociale de la Ville. Une contribution symbolique proportionnelle aux revenus est demandée. Maintenir les seniors à domicile en leur offrant des services de qualité tout en développant le lien social est un objectif majeur soutenu par la municipalité. Cette initiative replace la douceur de vivre et le bien être des habitants au coeur des projets de ville.

Dijon

Un environnement urbain adapté : engagée depuis 2009, la démarche de la Ville de Dijon est celle du mieux-vivre ensemble. Pour répondre à ce défi et rendre Dijon plus accueillante pour les seniors, Dijon a choisi d’améliorer l’environnement urbain afin d’assurer les meilleures conditions de vie à tous les Dijonnais, quels que soient leur âge ou leur niveau de vie. Elle a été reconnue Pôle d’excellence territoriale pour sa politique en faveur des aînés, dans le cadre du concours national des villes 2010. L’entrée de Dijon dans le réseau « Bien vieillir, vivre ensemble » témoigne de la volonté de la ville de partager cette réflexion et cette dynamique avec d’autres villes françaises. Dans ce cadre, Dijon mène une politique de l’habitat innovante dont le premier projet est la construction d’un village senior, alternative entre le domicile et l’établissement, il permet au senior de vivre de manière indépendante. Situé au coeur d’un quartier bénéficiant de services de proximité et accessible en transports en commun, ce village verra la création de vingt-quatre maisons individuelles de plain-pied et gardiennées, dont le coût de location sera modéré pour en permettre l’accessibilité au plus grand nombre.

Grasse

La valise multi-sensorielle : parmi les projets sur le « Bien Vieillir » retenus par la ville de GRASSE figure un prototype de valise mémorielle multi-sensorielle élaboré en collaboration avec un neurologue, professeur et un parfumeur. Le terme « Valise Mémorielle NFC » est générique : c’est un objet mémorielle qui rassemble des indices sensoriels des expériences de la vie d’une personne (photos, vidéo, musique, parfum…) Il s’agit d’un outil communiquant technologiquement avancé, susceptible d’activer la mémoire à long terme du sujet, épisodique et sémantique, de stimuler de façon agréable sa créativité. Si la personne le désire, elle peut faire participer ses proches à sa démarche créative et passer des messages transgénérationnels à ses descendants. La Valise Mémorielle NFC est par essence évolutive ; son développement peut faciliter la communication familiale et sociale, apporter aux proches d’une personne âgée un moyen d’accompagnement au long cours et le cas échéant leur faciliter le suivi de son humeur, l’évolution de son contrôle émotionnel, de ses performances, les fluctuations de ses motivations. Elle peut être une aide précieuse pour l’entourage. Cet objet de Mémoires Individuelles Interactif est un facilitateur de la communication, de la socialisation ou de la resocialisation et ouvrir à de nouvelles activités ludiques et de transmission culturelle et familiale transgénérationnelle.

Jurançon

Lien social et participation à la vie de la cité : avec le succès des actions intergénérationnelles mises en place : Semaine Bleue, informations dédies aux PA ainsi que sur les nouvelles actions mises en place : vacances seniors, ateliers de prévention des chutes, carnaval intergénérationnel. Un pôle social accueillera dès 2012 les clubs de retraités, des permanences administratives, sanitaires et sociales, des ateliers d’animations. A ce jour, le tissage des liens se poursuit et un second club de seniors s’est créé.

La Londe les Maures

Le pass’sport senior : en collaboration avec le service des sports de la commune, le C.C.A.S. propose un « Pass'sport » permettant aux personnes de plus de 60 ans de pratiquer différents sports adaptés en présence d'un éducateur sportif tels que: l'aquagym, la gym douce, la marche, le tennis de table, l'entretien corporel, les ateliers d'équilibre, la marche, la pétanque et jeu provençal (plus tournois intergénérationnels), l'initiation au golf, la Wifi. La participation annuelle s'élève à 50 euros pour une personne seule et 80 euros pour un couple. Les bénéficiaires s'inscrivent aux ateliers auxquels ils souhaitent participer. Cette initiative a pour objectifs de maintenir et développer les capacités physiques, communicationnelles et intellectuelles ; diminuer la sédentarité ; lutter contre l'isolement, le repli sur soi et la dépression ; favoriser la communication et les relations entre les personnes ; susciter l'expression d'intérêt et donc l'émergence de plaisirs nouveaux et participer au maintien, à la restauration d'une bonne image de soi.

La Seyne sur Mer

Les Ateliers du « Bien Vieillir » : ici, le mot animation prend une toute autre valeur que la simple notion de divertissement. La démarche est axée sur le renforcement du lien social, la prévention et l'éducation à la santé en favorisant la pratique d'activités ludiques, culturelles, physiques afin de lutter contre l'isolement. Cet accompagnement s'adresse en particulier aux personnes "empêchées" pour des raisons financières, physiques ou psychologiques. L'un des projets phare de la ville a été la mise en place des Ateliers du "Bien Vieillir" au sein de 2 structures municipales de proximité. Ceux-ci s'articulent autour :
- d'activités physiques avec la marche active, les promenades, l'équilibre et la gym douce ;
- d'activités sensorielles avec la mémoire, la chorale, la danse, l'expression poétique et les arts plastiques ;
- des activités conviviales avec les jeux de sociétés, les rencontres intergénérationnelles et des sorties (découverte du département, visites de monuments, d'exposition...).

Lambersart

L'Activité Physique est reconnue comme un véritable déterminant de Santé pour tous et une prévention efficace pour le maintien de l'autonomie des personnes vieillissantes. Diagnoforme et Marches Nordiques sont un programme innovant développé par le CCAS de Lambersart. Faire un point sur sa forme avec d'autres et ensuite se retrouver pour pratiquer une activité sportive est l'occasion de développer nos capacités de lien social dans la cité. Les Marches Nordiques, sport sain et accessible à tous, permettent ainsi de lutter contre la sédentarité, et donc ses maladies inhérentes; de développer, voire restaurer le lien social; de développer l'autonomie, et ainsi retarder, voire éviter le 5ème risque qu'est la dépendance. Un diagnoforme, test d'évaluation de la forme adapté aux seniors, a été proposé avant et après le cycle des Marches Nordiques.

Lambres lez Douai

Un éco-quartier pour tous : mixité sociale et intergénérationnelle : la réalisation de l’éco-quartier Théodore Monod a débuté récemment à Lambres-lez-Douai. En plus d’une centaine de pavillons en habitat mixte, cet ensemble comportera 26 logements en résidence séniors et un EHPAD pour accueillir 81 personnes âgées et deux unités dédiées aux malades d’Alzheimer dès 2013. Ce projet ambitieux a été conçu afin de favoriser la mixité sociale et intergénérationnelle ainsi que la convivialité entre les résidents. Il doit répondre aux attentes des habitants, des plus jeunes aux plus âgés, dans un cadre de vie de haute qualité environnementale. Session de rappel du code de la route pour les plus de 60 ans : les seniors de + de 60 ans ont été invités à réviser leur code de la route. A l’initiative d’un bénévole de l’association pour la prévention de la sécurité routière (APSR) et avec lui, les seniors ont révisé les fondamentaux du code en mes mettant en situation (conduite à tenir sur les ronds-points, les voies d’insertion : vigilance de l’angle mort, les panneaux …).

Liévin

Avec la devise « la qualité de vie de nos séniors, notre priorité » : une réflexion est développée sur la politique de maintien à domicile des personnes âgées dans leur quartier, dans leur commune Avec des réflexions dans la mise en place d’autres actions favorables à la Personne Agée par le développement d’atelier mémoire, d’atelier de sophrologie, d’atelier informatique et d’initiation à internet.

Le Cres

Nouvel Essor : la commune, consciente des enjeux liés au vieillissement a mis en place un service municipal, Nouvel Essor, dédié aux retraités de la commune Mis en place depuis 2004, il compte aujourd’hui 707 usagers. La structure est ouverte de 9h00-12h00 / 13h30-17h00 du lundi au vendredi et permet de répondre à toutes les attentes des citoyens. Pour participer à toutes ses activités, les conditions sont simples : il faut s’inscrire à la structure (bulletin d’inscription à retirer au Nouvel Essor), et remplir les conditions suivantes : être habitant de la commune et retraité. En quelques mots, c’est un lieu d’accueil, d’échange, de partage et de convivialité qui propose à tous les retraités des activités adaptées. Il s’agit de satisfaire le plus grand nombre afin de favoriser le bien être de tous : « Bien vieillir –Vivre ensemble »

Le Tampon

« La Commune du Tampon, ville solidaire, a créé une Maison des Générations destinée aux personnes âgées et handicapées. Cet établissement regroupe un service d'aide à domicile pour les personnes dépendantes ainsi qu'un guichet unique d'accueil physique et téléphonique à partir d'un numéro vert pour favoriser l'accès aux droits. C'est une plateforme d'informations et de coordination pour faciliter l'accès aux aides liées au logement, aux transports, aux loisirs, au maintien au domicile et à la santé.

La maison des Générations développe des actions toute l'année :

-l'accompagnement pour un retour à domicile après une hospitalisation
-des manifestations intergénérationnelles
-un accompagnement social de proximité pour les personnes âgées et à mobilité réduite dans les Locaux Communs Résidentiels
-des visites à domicile des personnes isolées par des bénévoles du Conseil des Sages et des Quartiers
-une remise de couvertures à l'approche de la période d'hiver austral pour les personnes démunies identifiées grâce au Registre Nominatif Départemental. »

Marmande
Activités culturels : la Maison des seniors est un lieu ressource à destination des plus de 60 ans et de leur famille avec un guichet d’information ouvert la journée. C’est un lieu commun aux associations du 3éme âge du marmandais. C’est, aussi, un lieu d’activités culturelles, ludiques, de bien être et de lien social. Présents aux réunions mensuelles de coordination, les bénéficiaires sont les acteurs de l’animation de ce lieu de vie, à la mesure de leurs attentes et de leurs capacités. Outre un lieu de proposition, elle est également un lieu d’échanges d’informations et centralisateur de projets. L’action de la Maison des seniors se veut, également, dans sa philosophie, un lieu d’accueil des partenaires en complément à l’existant du territoire.

Monteux

Un « Conseil Citoyen » dédié aux aînés : installé en février 2011, le conseil citoyen « bien vieillir à Monteux » est composé de 33 membres, parties prenantes des conditions d’un maintien à domicile réussi et d’une coordination gérontologique localement efficace. C’est un espace privilégié d’écoute, de réflexion et de proposition. Avec 22% de sa population de plus de 60 ans, la commune de Monteux est très concernée par la prise en compte des besoins liés au vieillissement. Ces travaux bénéficieront de l’apport technique des partenaires qualifiés mobilisés dans cette démarche aux côtés du CCAS. Le conseil citoyen place sa démarche sous l’angle d’une approche généraliste et pluridisciplinaire, qui interroge la prise en compte de la personne âgée dans son environnement (logement, déplacements, santé…).

Nogent sur Marne

La Maison de la Longévité au coeur d’un Pôle Gérontologique sur Nogent-sur-Marne est consacrée aux personnes de plus de 60 ans. Elle réunit sur cette plate forme gérontologique, l’ensemble des forces et des compétences qui permettent de relever le grand défi posé à notre société, par l’allongement de la vie de nos concitoyens nogentais, en leur fournissant tous les renseignements les concernant.

Pierre-Bénite

La reconversion d’une gendarmerie : d’ici une quinzaine de mois, l’ancienne gendarmerie de Pierre-Bénite sera devenue un foyer de logements adaptés pour des seniors. Fin novembre, les entreprises ont attaqué le chantier qui prévoit l’aménagement de dix appartements T1 bis de 35 m2 et cinq T2 de 52 m2, plusieurs espaces communs et des espaces verts. Ce foyer s’adressera en priorité à des retraités de Pierre-Bénite qui sont autonomes. Il ne sera pas médicalisé, mais un bureau sera disponible pour recevoir les visites des médecins traitants. Les locataires pourront recevoir leur repas à domicile et participer aux activités prévues sur place ou au foyer Ambroise-Croizat. Une navette est prévue pour effectuer les trajets entre les deux équipements voisins. L’objectif d’un tel lieu consiste à éviter l’isolement des personnes âgées.

Saint Aubin du Médoc

Ateliers mémoire : la commune de St-Aubin de Médoc aide ses Aînés à s’épanouir dans l’espérance de vie qui s’allonge. Les seniors soucieux de leur mémoire, avec l’âge, la peur de la maladie d’Alzheimer est présente. Se voyant vieillir et oublier des choses, ils ont peur de « perdre la tête » ce qui génère beaucoup d’angoisses. Face à ces inquiétudes, les ateliers mémoire sont une solution pour les aider à compenser leurs difficultés. Si le déclin est inéluctable, ces ateliers sont un moyen de ralentir ce déclin.

Saint-Grégoire

Le lien intergénérationnel et la participation active des seniors à la vie de la cité : ils constituent les valeurs fondamentales du projet municipal. Ceci se traduit dans tous les projets d’échanges et de rencontres conduits par la ville :

. Quinzaine du jeu : les aînés reçoivent autour des jeux qu’ils pratiquent quand les plus jeunes les initient aux nouvelles technologies et jeux vidéo.
. Semaine du goût : des ateliers et des repas pris en commun aussi bien dans les restaurants scolaires qu’à la résidence de retraite.
. Journées du sport : une sensibilisation en direction des seniors pour un mieux vieillir.
Au-delà de ces temps forts, la ville a initié et soutenu la création d’une association « SOLID’AGES » luttant contre l’isolement, agissant sur le bien-être et l’inclusion à la vie sociale, au travers de temps d’accueil, de rencontres à domicile, d’aide à la mobilité et de mise en oeuvre depuis 2009 de la Semaine Bleue avec ses moments conviviaux, ses ateliers de réflexion et discussion, ses animations sur la prévention.

Saint-Mars du Désert

Un projet pour les aînés : pour permettre à nos séniors de bien vieillir sur leur commune, les élus ont mis en place des actions de loisirs, de découvertes et de services : semaine de l’aîné, marché, C.L.I.C., transport à la demande, séniors en vacances,… Actuellement, dotée de 19 maisons et d’une salle de convivialité, une résidence adaptée aux personnes âgées est en construction. Des liaisons piétonnes conformes au P.A.V.E., relieront cette résidence aux commerces et services de proximité. Ce projet réfléchi avec des personnes âgées, des médecins, des infirmières, des kinésithérapeutes et des élus, répondra aux souhaits des personnes vieillissantes de notre commune qui sont pour la plupart issues de hameaux excentrés du bourg. Des espaces extérieurs mis à disposition de tous offriront des lieux de voisinage, d’activités, de rencontres : promenade, pétanque et jardinage. Le nom de la résidence « Les Myosotis » a été proposé par les participants de la semaine des aînés 2010 et validé par les élus. Ce projet verra l’arrivée des premiers résidents en 2012.

Saint Jean de Maurienne

Semaine du « Vivre-Ensemble et des actions intergénérationnelles » : Saint-Jean-de-Maurienne est une ville résolument engagée dans la politique du « Vivre-ensemble » avec une forte volonté de multiplier les occasions et espaces de rencontres et de généraliser les échanges entre les générations. Il a ainsi été décidé de faire de la semaine bleue, une semaine du vivre-ensemble et des actions l’intergénérationnelles, avec pour thème en 2010 : « Vivre ensemble les pratiques artistiques » parce que la culture sous toutes ses formes est un formidable vecteur de lien social pour l’ensemble de la population. Des temps forts de partage et d’échanges entre enfants et séniors ont été organisés tout au long de la semaine autour de la calligraphie, de la musique, de la danse ou encore du conte et de la lecture à 2 voix : rencontre entre deux générations autour des livres et lecture commune en public. Les associations de personnes âgées de la commune ont été largement associées tant à l’élaboration du programme qu’à l’organisation pratique des ateliers 650 personnes ont pu participer aux diverses actions proposées et devant l’intérêt porté par tous pour ces moments de rencontres intergénérationnelles, l’édition 2011 est en cours d’élaboration.

Saint Pol de Léon

Le voyage des seniors : la ville de Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère a engagé des actions en faveur des personnes âgées de plus de 70 ans afin d’éviter leur isolement et de maintenir le lien social. Une action est mise en place pour permettre aux personnes habitant les quartiers éloignés de se rendre au marché tous les mardis matin en navette. De plus, chaque année, un voyage est organisé pour les plus de 60 ans avec le concours de la Caisse Nationale des Chèques Vacances (CNCV). Prochaine destination : Fouesnant en septembre.

Saint Priest en Jarez

Le réseau de Bénévoles Solidaires est constitué d’une quarantaine de Personnes qui à titre individuel ou au titre d’une Association caritative donnent bénévolement de leur temps aux Personnes âgées, isolées et fragilisées de la Commune ainsi qu’au niveau des 3 Maisons de retraites. Les actions initiées sont multiples et se conjuguent en lien avec l’ensemble des Partenaires sociaux pour la Solidarité. Minibus, portage et lecture de livres à domicile, visites de convivialité. L’objectif premier étant avant tout de fédérer, d’optimiser les démarches, développer le lien social, pour une meilleure prise en compte des problématiques pouvant être liées à la prévention, l’entraide, l’insertion, la solidarité, le logement, le maintien à domicile.

Sens

Rompre l’isolement des seniors : la ville de Sens a constitué un guichet unique permettant aux seniors d’accéder à de multiples offres de services. Les services regroupent les animations sénior - solidarité - action sociale – portage de repas -transport vers les clubs, transport Alzheimer, relais séniors - CLIC - MDPH - Maison du logement - OPAPH - Maison de promotion de la santé – Commission municipale d’accessibilité. Avec des es professionnels que sont les cadres de santé en gériatrie - infirmière - assistantes sociales – coordinatrices gérontologiques conseillère en économie sociale et familiale – animateur – chauffeurs. Avec les moyens que sont le CCAS – trois clubs d’animation – deux camionnettes réfrigérées – deux minibus dont un aménagé – six véhicules légers.

Soisy sous Montmorency

La ville de Soisy-sous-Montmorency a mis en place un nouveau rendez-vous destiné aux aînés. Suite au succès de la conférence « les secrets de la mémoire ». La municipalité propose un atelier mémoire composé de deux groupes réunissant chacun 15 personnes âgées de plus de 70 ans tout au long de l’année. Cet après-midi convivial permet d’entretenir la mémoire de façon progressive et ludique, il se conclut par un goûter, offert par la commune, partagés entre les personnes âgées qui assistent régulièrement à cette activité et l’animateur spécialisé. Ce dernier est par ailleurs compétent pour diagnostiquer de façon précoce les personnes développant la maladie d’Alzheimer.

Souillac

Le Gabarot : c’est un minibus de la ville, à la disposition des personnes âgées. Il est gratuit et permet à de nombreuses personnes isolées de pouvoir sortir de nouveau en ville, d'aller au marché, d'effectuer des démarches administratives, donc de retrouver une vie sociale ou ne pas la perdre. Le premier contact : le conducteur, qui saura se mettre à la portée des personnes et leur éviter toute angoisse. Sa fréquentation est donc grandissante. Le Gabarot n'est pas le bus de l'anonymat il est celui du lien

Taillan Médoc

Une retraite active : la retraite constituant désormais une forme de « deuxième vie », la municipalité du Taillan-Médoc a cherché à conduire une politique sociale forte et volontaire auprès des seniors. D’après une enquête senior menée en 2009, les personnes de 60 ans et plus ne sont pas toujours suivies par les organismes sociaux et ne possèdent pas toutes les informations sur leur droit. Un Forum des Seniors du « BIEN VIEILLIR » a donc été organisé, permettant de proposer aux seniors, ainsi qu’à leur famille un éventail d’associations et de partenaires pouvant apporter des réponses aux questions afférentes à cette population tant en matière de santé, de maintien à domicile, de droit, que de loisirs.


Publié le Mardi 5 Juillet 2011 dans la rubrique Social | Lu 5580 fois