Sommaire
Senior Actu

La vache qui rit entre en maison de retraite avec sa Formule Plus

Afin de lutter contre la dénutrition des personnes âgées vivant en maisons de retraite, La vache qui rit (Bel Foodservice) vient de présenter une nouvelle version de ce dessert fromagé mythique connu et apprécié par des générations de consommateurs. Sa Formule Plus est en effet renforcée en calcium et en vitamine D.


Vache qui rit Formule Plus
On estime que la dénutrition est un problème qui touche de 25 à 40% des personnes âgées vivant en maisons de retraite.
 
Même si le problème n’est pas nouveau, il n’est pas pour autant résolu…
 
Les chefs de ces établissements doivent donc mettre en œuvre des plats visant à répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des aînés tout en variant la composition des menus et en adaptant les textures des plats (problème de mastication ou de déglutition).
 
C’est la raison pour laquelle La vache qui rit a développé sa Formule Plus. Ce nouveau produit présenté en barquette de 1kg permet d’enrichir un plat en calcium, vitamine D et protéines. Selon le fabriquant, une portion de 40 g. couvre 40% des ANC en calcium et 50% des ANC en vitamine D. Pratique quand on estime que 80 à 100% des personnes âgées en institutions manquent de vitamine D3, et que chez les aînés, la moitié des hommes et les trois-quarts des femmes consomment moins des deux-tiers des ANC en calcium.
 
Plus concrètement, cette « Vache qui rit senior » peut être utilisée aussi bien dans des préparations froides que chaudes, sans masquer la saveur des autres ingrédients grâce à son goût neutre. Par ailleurs, sa texture fluide facilite la déclinaison des recettes : entière, mixée et mixée‐reconstituée ; auxquelles elle apporte du liant et du fondant.
 
Pour accompagner ce changement, un nouveau livret de onze recettes élaborées avec la marque est disponible sur www.belfoodservice.fr depuis la rentrée.


Publié le Mercredi 24 Septembre 2014 dans la rubrique Nutrition | Lu 956 fois