Sommaire
Senior Actu

La sonothérapie accompagne les proches de patients en fin de vie

Le service de Soins palliatifs du CHU de Saint-Etienne propose différents soins de supports comme la sonothérapie pour compléter non seulement l’accompagnement des patients hospitalisés mais également de leurs proches. Bref, une nouvelle preuve que la musique adoucit les mœurs…


Dans le cadre du débat actuel sur la fin de vie, le CHU a souhaité privilégier l’accompagnement des proches en leur proposant cette expérience pour le moins originale. Elle revêt d’ailleurs une résonnance particulière en prenant en compte l’entourage et en faisant partager l’expérience de cette activité proposée aux patients.
 
Le service de Soins palliatifs prend en charge des patients présentant une pathologie grave évolutive et terminale… En compléments des traitements médicamenteux, et afin d’améliorer le « confort » de ces personnes en fin de vie, l’équipe soignante a développé des approches telles que la présence de bénévoles, la relaxation/sophrologie, la balnéothérapie, l’ostéopathie et donc, la sonothérapie.
 
Rappelons que la sonothérapie s’est peu à peu développée dans ce service sous l’influence de Cathy Lefebvre, sonothérapeute. De fait, depuis fin 2011, à raison de deux après-midi par semaine, l’activité est proposée aux patients en séance individuelle.
 
La sonothérapie utilise des sons dans une visée thérapeutique de relaxation et de mieux-être. Les instruments ont des sonorités douces, comme le carillon, le tambour de la mer (qui imite le son du ressac des vagues), le bâton de pluie, les bois chantants, etc. L’idée ? Procurer aux patients des sensations agréables tant pour le corps que pour l’esprit. Le ressenti du son pouvant entrainer un apaisement, une détente et un moment de calme et de sérénité.    
 
Devant l’intérêt des proches pour ces séances, l’équipe du CHU a réfléchi à la mise en place de séances qui leur sont consacrées. Un premier temps de découverte permet une meilleure compréhension et perception de la sonothérapie.
 
Le projet est en service depuis l’automne 2014. Les séances « entourage proche » ont lieu sur proposition de l’art-thérapeute après avis de l’équipe paramédicale. Elles se déroulent dans un lieu dédié et au « calme » pour favoriser la détente. Il semblerait que les participants expriment une diminution de divers symptôme liés au stress, comme la sensation de peur, de boule à l’estomac, l’anxiété, les tensions et l’énervement. 


Publié le Mercredi 3 Août 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1687 fois