Sommaire
Senior Actu

La pomme et ses effets protecteurs contre le diabète

Une récente étude égyptienne* publiée en janvier 2016, vient compléter les travaux démontrant les effets positifs de la pomme sur le diabète. Cette dernière semble prouver que ce fruit apporte un effet protecteur sur certaines complications dues à la maladie, comme l’inflammation pancréatique chez des rats diabétiques.


Les travaux de cette étude égyptienne ont été menés sur 21 jours durant lesquels des rats, atteints de diabète expérimentalement induit, ont reçu soit du jus de pomme (15 ml/kg) soit des extraits de peau de pomme (1 g/kg). Un autre groupe n’a pas consommé de pommes. À la fin, les scientifiques ont mesuré les profils lipidiques. De plus, l’activité enzymatique antioxydante et les marqueurs inflammatoires ont été évalués dans les tissus pancréatiques.
 
Apparemment, les rongeurs supplémentés au jus de pomme ou aux extraits de peau de pomme montraient une diminution significative de certains paramètres associés aux complications de la maladie, notamment la glycémie, les taux de lipides et le niveau d’inflammation, ainsi qu’une augmentation significative de l’activité enzymatique antioxydante par rapport aux rats diabétiques non supplémentés.
 
Rappelons que d’autres études avaient déjà montré que la consommation de pommes, notamment par sa richesse en éléments polyphénoliques, était bénéfique dans certaines maladies chroniques telles que le diabète. Notamment en raison de sa richesse en fibres et en antioxydants, de sa capacité à réguler le poids, de son action sur le métabolisme des lipides et sur les risques cardiovasculaires qui font de la pomme un allié contre les facteurs de risque de diabète de type 2.
 
Une autre étude scientifique montre qu’une consommation régulière de pommes et poires, et de façon plus générale de fruits et légumes, parmi lesquels on trouve également les agrumes et les légumes à feuille, diminue de façon significative le risque d'accident vasculaire cérébral. Une autre publication scientifique montre qu'une consommation élevée de fruits et légumes diminue de façon significative la mortalité toutes causes.  
 
D’autre part, rappelons que la pomme est « LE » fruit phare des régimes : elle permet en effet de contrôler son poids grâce à sa faible teneur calorique et sa richesse en fibres et en eau, mais pas seulement... Ses polyphénols, en nombre, ont également des « effets anti-obésité ». Bref, pour être en bonne santé, mangez des fruits et des légumes régulièrement !
 
Article édité par Expression Groupe et rédigé par des scientifiques en partenariat avec l'Association Nationale Pommes Poires.


Publié le Vendredi 1 Avril 2016 dans la rubrique Nutrition | Lu 6877 fois