Sommaire
Senior Actu

L'ostéopathie pour bien vieillir

Permettre aux Français de partir à la rencontre des ostéopathes de France et mieux comprendre ce qu’est l’ostéopathie. C’est le but de la journée Portes ouvertes des ostéopathes de France, qui se déroulera le 22 juin 2017. L’objectif de ce rendez-vous est de faire découvrir au grand public la spécificité de l’ostéopathie et ses bienfaits. Retour sur l’ostéopathie et le bien-vieillir.


Avec le temps et l’âge, le corps humain subit des transformations qui diminuent progressivement l’ensemble de ses fonctions. La perception des sens s’émousse et la coordination des membres tend à s’amenuiser.
 
Pour accompagner ces mutations du corps, l’ostéopathe, partenaire de santé, s’adapte aux étapes du vieillissement, à l’état de santé des patients et participe, par un suivi régulier de prévention, à l’accompagnement du bien vieillir. Le but ? Préserver aussi longtemps que possible un bon état global, physique et psychique au patient.
 
En prévention primaire
L’intervention de l’ostéopathe permet de maintenir en forme et en bonne santé. Des séances et manipulations régulières permettent de prévenir la dégénérescence tissulaire et l’apparition de troubles fonctionnels. Elles rendent au corps souplesse et équilibre, maintiennent la mobilité, indispensable notamment et contrairement aux idées reçues si l’on souffre d’arthrose.
 
En prévention secondaire
L’ostéopathie est indiquée pour soigner les troubles fonctionnels liés à un traumatisme corporel. Elle limite, voire arrête la propagation de maux sur d’autres parties du corps et partant le recours excessif aux médicaments. L’intervention de l’ostéopathe normalise les aléas traumatiques articulaires, freine les impacts infectieux et maintient la mobilité viscérale. L’ostéopathe travaille à maintenir un équilibre postural aussi parfait que possible pour lutter contre les effets du vieillissement.
 
En prévention tertiaire
Affaiblie ou malade, une personne âgée peut très vite se voir privée de repère, privée de sa capacité à marcher correctement sans chuter, et de la possibilité communiquer correctement avec son entourage, isolée. L’ostéopathie permet de minimiser les symptômes et la pathologie d’un patient malade, et de diminuer ainsi son handicap ou son invalidité.
 
Médecine complémentaire, elle permet aussi de gérer les effets secondaires de traitements, parfois lourds, et ainsi d’aider le patient à mieux affronter sa maladie, en améliorant sa qualité de vie.


Publié le Vendredi 9 Juin 2017 dans la rubrique Santé | Lu 3365 fois