Sommaire
Senior Actu

L'orthodontie et ses bénéfices psycho-sociaux

Suite à la conférence qui s’est tenue cette semaine à l'occasion de la clôture des 19ème Journées de l'Orthodontie de la FFO, qui cette année avait pour thème « l'orthodontie et la qualité de vie », Claude Bourdillat-Mikol et Françoise Flageul, orthodontistes et membres de la FFO, font le point sur les bénéfices psycho-sociaux de cette pratique médicale.


L'orthodontie et ses bénéfices psycho-sociaux
Le généticien et philosophe Axel Kahn a dit : « le sourire, c’est le miroir de l’âme »… La définition d’un visage avenant s’établit souvent à partir de deux critères : sa symétrie et l’harmonie de ses proportions. Mais le sourire est aussi un élément déterminant dans son appréciation.
 
Si un bon équilibre du visage, des mâchoires et de la denture contribuent à une bonne santé et une meilleure qualité de vie, il participe aussi à une image de soi plus positive. Un atout de taille pour la vie affective et professionnelle !
 
« J’ai décidé de faire un traitement orthodontique et chirurgical malgré mes 58 ans, pour des raisons de santé et d’esthétique. A la fin de mon traitement, j’ai retrouvé mon sourire de jeune fille de vingt ans et je ne suis plus inquiète pour ma santé » témoigne Ingrid, patiente ayant porté des bagues linguales pendant trois ans. 
 
En effet, l’orthodontie a pour principal bienfait l’amélioration de l’équilibre occlusal et des fonctions buccales. Bien sûr, l’esthétique compte aussi : l’alignement des dents permet un plus beau sourire, entraînant des répercussions positives sur toute la personne et en particulier sur l’estime de soi.
 
« Suivre un traitement orthodontique m’a permis d’avoir des dents bien alignées et des retours très positifs de la part de mon entourage » souligne Clara, patiente ayant été en traitement orthodontique pendant deux ans.
 
Un individu qui a confiance en lui, se sent capable d’atteindre tous les objectifs qu’il s’est fixés. Peu importe les difficultés auxquelles il devra faire face. A contrario, un individu qui manque de confiance en lui va rapidement se retrouver bloqué dans leur réalisation.
 
La société contemporaine insiste sur l’apparence physique (souvent trop d’ailleurs, mais c’est un autre débat) au travers des médias qui exercent une pression sur l’opinion publique. Les gens beaux sont certes jugés plus attirants sexuellement, mais ils sont également perçus comme plus intelligents, ayant de meilleures aptitudes scolaires.
 
Selon le sociologue français Jean-François Amadieu : « un lien très clair est établi sur le fait que votre apparence physique aura des effets très forts sur votre vie sociale, professionnelle, matrimoniale et affective ».   
 
Une récente étude indique qu’aux Etats-Unis, les actifs hommes ou femmes jugés les plus attirants physiquement ont une meilleure situation et sont mieux rémunérés durant leur carrière que leurs collègues au physique « quelconque »… Dans ce contexte, il n’est pas rare qu’un patient adulte, après une chirurgie maxillo-faciale lui donnant un visage harmonieux, change de vie, parfois même de partenaire.
 
A noter que la modification prévue pourrait nécessiter une consultation chez un psychologue avant toute décision chirurgicale, ce, afin de tester le désir réel de changer de visage et être informé du changement de personnalité qui peut en résulter ! Bien que le plus souvent, les conséquences de cette intervention soient très bénéfiques.


Publié le Vendredi 18 Novembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1456 fois