Sommaire

L'intelligence artificielle va profondément transformer la médecine de demain

L’intelligence artificielle va profondément modifier le monde dans lequel nous vivons dans les années à venir. Dans le monde de la médecine, de la préparation d’opération chirurgicale, aux robots compagnons en passant par la formation des praticiens, elle va s’imposer et bouleverser les codes établis. Le point avec la Paris Healthcare Week, salon dédié à la santé de demain.


Au fond d’une allée de ce salon, Paro, avec son logiciel d’intelligence artificielle, trône sur une table. Ce petit phoque blanc, bardé de capteurs, qui répond aux pressions de la main et à l’intonation de la voix, a été conçu pour apaiser les angoisses et recréer du lien social. Un exemple parmi d’autres de l’entrée de l’intelligence artificielle dans le monde médical.
 
Comme l’indique le grand professeur Axel Kahn : « demain, et c’est une totale certitude, la part de l’humain dans la pratique médicale sera incroyablement réduite. Par contre, elle sera essentielle dans l’accompagnement du patient, le contact, les regards qui se croisent » rappelant par ailleurs que près de la moitié de l’efficacité thérapeutique n’est pas liée au geste technique mais à l’écoute et au dialogue qui s’instaure entre le médecin et son patient.
 
Voici donc ci-après une sélection d’innovations présentées à la PHW
• Un réseau social sécurisé. Agoramed propose une nouvelle génération de communication, via un réseau social sécurisé qui intègre vidéos, articles, messagerie, ainsi que des outils spécifiques liés aux activités des professionnels de santé (diagnostic différentiel, suivi des essais cliniques ou base de vidéos d’opérations chirurgicales). Cette solution en ligne permet très simplement d’échanger entre confrères à travers le monde entier.
 
• Un dispositif « mains libres » de téléassistance et téléformation auprès des professionnels de santé. La société Ama a créé des lunettes connectées permettant à un formateur/expert de guider le praticien à distance en temps réel par visioconférence sur une interface ordinateur ou mobile.
 
• Un projet de télémédecine gériatrique opéré entre plusieurs établissements de santé, TéléFIGAR, présenté par Eurasanté. Ce dispositif permet d’offrir aux résidents d’EPHAD des actes de téléconsultation et de télé expertise en gériatrie, neurologie, dermatologie et diabétologie. TéléFIGAR rassemble le CHU de Rennes, le centre Régional de Gériatrie de Chantepie, 3 EHPAD et le réseau Diabète 35.
 
• Un suivi médical sécurisé avec une offre complète de services de télésanté et télémédecine. La plateforme de l’entreprise H2AD est accessible à différents niveaux par le patient, les proches habilités et les médecins régulateurs.
                                                                
•  Un accompagnement du patient avant et après une opération en ambulatoire. L’application e-fitback de Nouveal possède quatre fonctions : la pré-admission, la préparation cognitive et médicale, un accès à un kiosque de services et un suivi post-opératoire.   
 
• Des solutions de reconnaissance vocale pour les professions médicales. Nuance Communication présente sa nouveauté PowerMic Mobile, qui permet aux utilisateurs l’usage de leur téléphone mobile pour dicter des informations.
 
• Des supports modernes pour informer le patient. Naocare met à disposition des médecins 550 supports (schémas, quizz, vidéos…) validés scientifiquement, couvrant plus de 50 pathologies, permettant d’expliquer sur tablette ou ordinateur au patient sa pathologie, son traitement… Le médecin peut annoter ces documents et les transmettre à son patient.
 
• Vérifier soi-même le bon déroulement de sa cicatrisation. Développée par des chirurgiens, l‘application Ambuzen présentée au sein du village start-up permet au patient de vérifier facilement le bon déroulement de la cicatrisation ou de détecter des complications éventuelles.

• Des chaussures connectées E-VONE de l’entreprise Parade Protection pour détecter la chute d’une personne âgée et déclencher une alarme. Elles viennent de remporter le prix de la SylverEco 2017, comme meilleure innovation technologique.
 
La Paris Healthcare Week s’impose désormais comme une vitrine de toutes les dernières innovations pour l’hôpital et le secteur médico-social face aux grands enjeux de santé : optimisation de l’organisation hospitalière, services et produits pour la perte d’autonomie, dispositifs de télémédecine, solutions et logiciels de protection des données de santé et d’aide à la coordination dans le parcours de soins, etc.

Publié le Jeudi 18 Mai 2017 dans la rubrique Santé | Lu 3312 fois



Commentez cette information