Sommaire
Senior Actu

L'aiguille en Fête : prendre date pour la 12ème édition

Du 12 au15 février 2015 se tiendra le Salon International des Arts du Fil. Il ouvrira ses portes à plus de quarante-cinq mille visiteurs venus du monde entier, passionnés par les arts et les loisirs textiles. Cette douzième édition sera placée sous le signe de l’Orient, de l’art textile contemporain, de la couture, du tricot, de la broderie et du patchwork. Durant quatre jours, le salon mettra en lumière ce qui fait la mode et les tendances du secteur… A noter d’ores et déjà dans votre agenda.


L'aiguille en Fête : prendre date pour la 12ème édition
Les 250 exposants du Salon arrivent chaque année de tous les horizons de la Planète Fil. Qu’ils viennent d’Afrique du Sud ou du Japon, d’Italie ou des USA, de Besançon ou de Bruxelles, de Berlin ou de Londres, ils transportent dans leurs malles les soies les plus précieuses, les tissus les plus rares, les fils les plus étonnants… Voyageurs au long cours, curieux de tout ce qui constitue cet univers, ils n’ont d’autres buts que de séduire une fois encore cette frange d’humanité que le textile affole !
 
Dans ces 12 000 m2 dédiés aux arts du fil, on débusquera aussi bien l’école de broderie indienne que l’association la plus fondue de tricot ou la créatrice textile la plus en vue… Pendant quatre jours, le salon se transforme en une formidable Université du fil où sont distillées plus de 1.200 heures de cours ! Master-class données par des grands maîtres, ateliers grand public permettant à tout un chacun d’apprendre le B A Ba, bar à crochet, à couture, à auteurs (…) et, nouveau venu au salon, un bar à fil qui permettra de s’initier à la broderie sous ses formes les plus variées… En bref, c’est une ruche fiévreuse et passionnée qui accueille les visiteurs avides de découvertes…
 
Mais l’Aiguille en Fête, c’est aussi le Championnat de Vitesse de Tricot, “Speed Knitting” qui réunit sur un véritable ring les tricoteuses (et quelques tricoteurs) les plus rapides de l’année, c’est également un grand Championnat de Couture qui permettra d’élire la couturière la plus précise et la plus rapide de sa génération… Enfin, le salon c’est également une véritable galerie-musée avec, cette année, deux grandes expositions : l’une consacrée à l’Orient et aux évocations qu’il peut susciter, l’autre à l’art textile contemporain, présentant les oeuvres d’artistes ayant poussé dans leur dernier retranchement les différents matériaux textile.

« Quoi de plus naturel, qu’au coeur de cette véritable caverne d’Ali-Baba dédiée aux arts du fil, nous proposions cette année une exposition sur le thème foisonnant de l’Orient… » indiquent les organisateurs de l’évènement. Du Bengale au Japon, du Kirghizistan au nord Viêt Nam, de Mongolie à Paris, (…) l’exposition « Au fil de l’Orient » entrainera les visiteurs à la découverte de mille et un trésors textiles… Pièces précieuses des tribus Miaos, suzani ouzbek, shibori sur soie, kanthas du Bengale, ikat chapan de l’Ouzbékistan, furoshiki du Japon, Pojagi de Corée, peinture chinoise à l’aiguille, broderie shams et zardosi, “indiennes” et autres interprétations orientales par le musée de la toile de Jouy, visions orientales par des artistes textiles français, travaux sur ce même thème par les élèves en DMA de l’Ecole Duperré de Paris et du lycée Jamain de Rochefort…
 
Par-delà les frontières et le temps, la fascination orientale est toujours présente. Qu’il soit Proche, Moyen ou Extrême, l’Orient demeure, pour nous Occidentaux, et ce en dépit de son immensité et des mille et une cultures et civilisations qui l’agitent et le constituent un lieu mythique unique… Le voyage en Orient est toujours au coeur de nos rêves de départ et Marco Polo n’a pas fini de hanter nos imaginaires… Cette balade que propose L’Aiguille en Fête n’a d’autre prétention que de faire aller son public à la rencontre de certains artisans, de certaines techniques, de traverser, sans avoir le souci du voyagiste, des montagnes, des mers et des déserts, pour passer en un clin d’oeil du Japon à l’Ouzbékistan… Juste une vadrouille curieuse faite de rencontres, de fils croisés, de regards sur d’autres manière de faire et d’aimer le textile sous toutes ses formes…


Publié le Vendredi 14 Novembre 2014 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1774 fois