Sommaire
Senior Actu

Journée internationale des personnes âgées : Ban Ki-Moon veut une inscription de la protection des aînés dans le droit national des pays

A l’occasion de la célébration ce jour, du dixième anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées (dont personne ne parle…), le secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, « exhorte les états à inscrire la protection des personnes âgées dans leur droit national ». Voici, le discours qu’il a prononcé à ce sujet.


Nous célébrons cette année le dixième anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées.

Tout au long des dix dernières années, nous avons intensifié les efforts que nous déployons pour bâtir « une société pour tous les âges » et pour amener la communauté internationale à adhérer aux Principes des Nations Unies pour les personnes âgées. Ces principes sont ancrés dans la volonté de bâtir une société sans exclusive qui valorise la participation, l’épanouissement, l’indépendance, les soins de santé et la dignité pour tous.

Pour traduire ces principes dans la réalité, nous avons milité pour des politiques grâce auxquelles les personnes âgées pourront vivre dans un environnement qui renforce leurs moyens d’action, encourage leur indépendance et mette à leur disposition un accompagnement et des soins adaptés à leur condition.

La devise « Vers une société pour tous les âges » a été adoptée en 1999 et réaffirmée à la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement, qui s’est tenue à Madrid en 2002. Son idée maîtresse est que les personnes âgées doivent être traitées à la fois comme des agents et comme des bénéficiaires du développement. Cette idée maîtresse, à l’instar des Principes des Nations Unies, se révèle encore plus pertinente à un moment où la planète tout entière se trouve confrontée aux crises alimentaire, énergétique, climatique, financière et économique que nous connaissons.

La communauté internationale devient de plus en plus attentive au respect des droits de l’homme des personnes âgées. Nous devons mettre fin à la discrimination, à la maltraitance, au délaissement et aux violences que subissent trop de personnes âgées. J’exhorte les États à inscrire la protection des personnes âgées dans leur droit national et j’engage tous leurs partenaires à aider les pays qui en ont besoin à se doter des moyens et des institutions nécessaires pour assurer cette protection.

En cette Journée internationale des personnes âgées, réaffirmons notre attachement à l’œuvre vitale de promotion des Principes des Nations Unies pour les personnes âgées et de réalisation d’une société pour tous les âges.


Publié le Jeudi 1 Octobre 2009 dans la rubrique Société | Lu 3226 fois