Sommaire
Senior Actu

Joinville-le-Pont : un septuagénaire tente de violer une nonagénaire

Jeudi dernier à Joinville-le-Pont dans le Val-de-Marne, un septuagénaire a été arrêté pour avoir tenté de violer, à son domicile, une nonagénaire atteinte de la maladie d’Alzheimer, indique un récent article du Parisien. En prenant la fuite, le suspect a été stoppé par un passant de 78 ans…


Joinville-le-Pont : un septuagénaire tente de violer une nonagénaire
Bien évidemment, il ne s’agit pas ici de répertorier tous les faits divers, tous les crimes, tous les délits et tous les meurtres… Mais derrière cette tentative de viol se profile une véritable tendance de fond : celle du « crime gris » avec violence qui s’accroit au fil du temps.
 
Décidément, parfois ce monde ne tourne plus tout à fait rond… Jeudi dernier à Joinville-le-Pont (dans la banlieue parisienne), indique un récent article du Parisien, un homme âgé de 76 ans a tenté de violer une femme de 90 ans atteinte de la maladie d’Alzheimer ! C’est l’aide-soignante qui, en entendant les cris de la vieille dame, a mis le suspect en fuite. Ce dernier a été finalement arrêté par un passant… âgé de 78 ans. Bref, une « véritable affaire de seniors ».
 
Le suspect a été mis en examen pour « tentative de viol sur personne vulnérable » et « violences sur témoin avec incapacité totale de travail inférieure à huit jours ». Il a été placé sous contrôle judiciaire. Quant à la victime, elle a été conduite à l’hôpital.
 
D’une manière générale, depuis quelques années, les policiers constatent une hausse des crimes et délits commis par les aînés… Au-delà des simples vols, les autorités constatent une augmentation des crimes violents commis par des personnes âgées… Le cas ci-dessus en est un exemple type. Au Japon par exemple, « pays le plus vieux du monde », ces crimes et délits (voire carrément des meurtres) sont de plus en plus fréquents.
 
La situation est telle dans ce pays que les quelques soixante-dix prisons ont dû s'adapter aux nouveaux besoins de ces prisonniers seniors âgés. Certaines sont maintenant équipées de rampes pour les fauteuils roulants, de poignées dans les salles de bains et disposent d’infirmières spécialement formées qui aident les prisonniers à prendre leurs repas.


Publié le Jeudi 30 Octobre 2014 dans la rubrique Société | Lu 953 fois