Sommaire
Senior Actu

Japon : le crime gris gagne du terrain

Chaque année ce phénomène prend de l’ampleur. Selon les dernières statistiques de la police nationale nippone, l’année dernière, 48.000 délits ont été commis par des personnes âgées de plus de 65 ans et de nos jours au Japon, une arrestation sur cinq concerne les seniors. Bref, dans « le plus vieux pays du monde », le « crime gris » ne cesse de gagner du terrain.


Comme tous les ans, la police japonaise dévoile son rapport relatif à la délinquance… Et comme tous les ans depuis pratiquement vingt ans, le crime gris ou crime commis par des seniors, augmente à chaque nouvelle édition. Ainsi de nos jours au Pays du soleil levant, 20% des crimes et délits sont commis par les cheveux gris.
 
Selon les statistiques officielles, en une décennie, le nombre de seniors (en l’occurrence de plus de 65 ans) arrêtés pour infraction pénale a doublé au Japon ! Désormais, chaque année, quelques 48.000 infractions sont commises par cette population âgée. Certes, il s’agit la plupart du temps de petits larcins, de vols dans les magasins ou de chapardage, mais tout de même, le phénomène prend de l’ampleur.
 
Selon le chercheur japonais Yuki Shinko, auteur de l’ouvrage Old People Underworld, qui connait très bien le sujet, « l'image que l'on se fait des personnes âgées, c'est qu'elles se vieillissent et se s’affaiblissent lentement, mais en réalité, j'ai l'impression que c'est exactement le contraire de nos jours. A l’heure actuelle, elles ont beaucoup d'énergie, mais il n'y a pas de place pour elles dans la société ».

Comme l’indiquait l’année dernière, le porte-parole de la police de Tokyo, « notre enquête montre que les voleurs seniors sont en général des personnes seules, qui n'ont personne à qui parler et n'ont aucune passion, ni hobby ». De fait, la plupart des larcins concernent des produits de première nécessité : nourriture ou vêtements. Rien de luxueux. Selon les forces de l’ordre, les retraités chapardent d’une part pour des raisons financières –nombreux sont les seniors touchés par la paupérisation- mais également parce qu’ils se sentent isolés compte tenu de leur âge. En effet, la société japonaise a évolué au cours des dernières années : les familles sont « éclatées » dans le pays et les aînés se retrouvent seuls…
 
La situation est telle au Japon de nos jours, que les quelques soixante-dix prisons doivent désormais s'adapter aux nouveaux besoins de ces détenus âgés. Certaines sont maintenant équipées de rampes pour les fauteuils roulants, de poignées dans les salles de bains et disposent d’infirmières spécialement formées qui aident les prisonniers à prendre leurs repas. Soulignons que certains ainés considèrent même que faire un petit séjour en prison permet d’être nourri et d’avoir accès à des examens de santé gratuits… 
 
Toutefois rassurez-vous, Le Japon est un pays très sûr. Très peu d’agressions ou de vols à la tire. On se ballade sans crainte à toute heure du jour et de la nuit. Un vrai bonheur de visiter ce pays, probablement, l’un des plus fascinant au monde.



Publié le Mercredi 30 Novembre 2016 dans la rubrique Société | Lu 1816 fois