Sommaire
Senior Actu

Jacques Dutronc : grand retour sur scène à partir du 12 janvier

Jacques Dutronc, 66 ans, l’iconique interprète de Paris s’éveille, de J’aime les filles, des Cactus, etc. remonte –enfin- sur scènes. Pour le plus grand bonheur de tous, le chanteur se produira du 12 au 16 janvier prochain sur la scène du Zenith à Paris, avant de partir en tournée dans toute la France. Crac Boum Hue !


17 ans… Cela fait 17 ans que les nombreux fans du « Dutronc chanteur » se languissent de le voir. Enfin, il revient. Le grand Jacques remonte en effet sur scène* –« à cause » de son fils Thomas- à partir du 12 janvier prochain à Paris, avant de poursuivre en province pour une cinquantaine de concerts. Probablement l’un des évènements musicaux de l’année 2010.

Que les fans se rassurent, lors de cette grande tournée nationale, Dutronc ne fera pas l’impasse –au contraire- sur ses « incontournables ». En effet, il interprétera principalement ce que le public attend de lui, à savoir ses tubes de la période 1966/1975. « Heureusement, souligne l’interprète de L’opportuniste dans 20minutes, mes vieilles chansons me correspondent encore très bien et tout le monde me dit qu'elles sont dans l'air du temps. Je ne sais pas s'il faut s'en réjouir ou s'en désoler ».

« On se demande pourquoi on a accepté tout ça alors qu’on était peinard à se reposer en Corse (rires) confie-t-il encore dans une interview accordée au quotidien Métro France. Et puis, j’éprouve un sentiment mêlé de trac, d’excitation et de hâte. Parce que les préparatifs, les répétitions, tout ça, c’est bien beau mais à un moment donné, on a juste envie d’être en scène et que la musique démarre ».

Rappelons que sa dernière tournée, qui date de 1993, avait eu lieu au Casino de Paris (profitez-en pour réécouter en boucle l’album « live » qu’il avait sorti dans la foulée). Il avait été récompensé à l’époque par une Victoire de la Musique.

L’homme aux célèbres lunettes noires et au cigare vissé à la bouche connaît un premier succès fulgurant en 1966 avec la chanson « Et moi et moi et moi », qui ne lui était à l'origine pas destinée. Assistant de direction de la maison de disque Vogue, Jacques Dutronc est alors propulsé en haut des charts avec une série de chansons caustiques signées Jacques Lanzmann. De « Crac Boum Hue », à « On nous cache tout, on nous dit rien », en passant par « Le Cactus » ou « J'aime les filles », en 1967, Jacques Dutronc polit une image de chanteur à multiples facettes.

Par ailleurs, Dutronc débute une histoire avec Françoise Hardy, qui fait d'eux l'un des couples les plus emblématiques de l'époque yéyé… Peu avant mai 68, Jacques Dutronc lance « Il est 5 heures, Paris s'éveille », et vend plus d'un million de copies de ce disque…

Jacques Dutronc entame en parallèle une fructueuse carrière d'acteur. Depuis son premier long-métrage, Antoine et Sébastien en 1973, Dutronc aura joué des rôles très variés. Du clown triste de L'important c'est d'aimer de Zulawski au Van Gogh de Pialat, qui lui vaut un César du meilleur acteur en 1992, Jacques Dutronc s'essaie aussi à la comédie, notamment dans Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc en 2002. Jacques Dutronc a joué dans des films de Godard, Chabrol, Lelouch, Sautet…

*première date, ce soir à Evry. Dernière date le 27 mai à Nice.

Jacques Dutronc, site Internet officiel, pour toutes les dates de la tournée
Jacques Dutronc prépare le Zenith, DR


Publié le Vendredi 8 Janvier 2010 dans la rubrique Culture | Lu 2745 fois